Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Jets : Pascal Vincent peut encore espérer

Publié | Mis à jour

L’instructeur québécois Pascal Vincent serait toujours sur les rangs dans la lutte à l’obtention du poste d’entraîneur-chef des Jets de Winnipeg.

Selon ce qu’a indiqué jeudi le réseau ESPN par le biais de son informateur hockey Kevin Weekes, quatre autres candidats sont en lice : le Montréalais Jim Montgomery, Rickt Tocchet, Scott Arniel et Jeff Blashill.

Peu après avoir obtenu une prolongation contractuelle en avril, le directeur général des Jets, Kevin Cheveldayoff, avait déclaré qu’il allait déclencher la recherche d’un nouveau pilote. Dave Lowry a complété la dernière campagne sur une base intérimaire après la démission de Paul Maurice, mais il n’a pu mener ses hommes en séries. Winnipeg a conclu au 11e rang de l’Association de l’Ouest avec 89 points.

Vincent est connu au sein de l’organisation, car il a dirigé son club-école dans la Ligue américaine, le Moose du Manitoba, de 2016 à 2021. Il a œuvré comme adjoint chez les Blue Jackets de Columbus pendant la plus récente campagne. Il avait assumé des fonctions identiques chez les Jets de 2011 à 2016.

Pour sa part, Montgomery avait délaissé son poste d’entraîneur-chef des Stars de Dallas durant la saison 2019-2020 afin de régler un problème d’alcoolisme. Il a passé les deux dernières années comme adjoint avec les Blues de St. Louis.

Arniel est de son côté un ancien hockeyeur ayant joué à Winnipeg dans la première moitié de la décennie 1980 et en 1990-1991. Il a œuvré avec les Rangers de New York et les Capitals de Washington dans les dernières campagnes. Blashill a été limogé par les Red Wings de Detroit après un règne de sept ans, tandis que Tocchet n’a pas dirigé un club de la Ligue nationale depuis son congédiement par les Coyotes de l’Arizona en 2021.