Crédit : AFP

NFL

Des changements qui satisfont Justin Herbert

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Justin Herbert disputera cette année sa troisième saison dans la NFL et il espère qu’elle sera beaucoup plus satisfaisante que la précédente.

L’an passé, ses Chargers de Los Angeles ont connu des hauts et des bas, amorçant le calendrier régulier avec quatre gains en cinq sorties. Cependant, ils ont échappé trois de leurs quatre dernières rencontres pour conclure avec un dossier de 9-8 et manquer les matchs éliminatoires.

Aussi, le pivot de 24 ans est conscient de l’importance de montrer davantage de constance sur le terrain. Il s’agira de la clé pour exceller au sein d’une section Ouest de l’Association américaine passablement compétitive.

«Tout est une question de stabilité. Nous devons offrir ensemble une année complète et jouer le football que nous souhaitons», a-t-il dit à la chaîne NFL Radio sur SiriusXM.

La bonne nouvelle pour Herbert, c’est que l’organisation californienne n’est pas restée les deux bras croisés à ne rien faire au cours de l’hiver. Elle a notamment revampé la défensive avec l’arrivée de Khalil Mack, J.C. Jackson et Kyle Van Noy, en plus de donner davantage de protection au pivot par la sélection du garde Zion Johnson au plus récent repêchage.

Toutefois, le tout se décidera sur le terrain et non sur papier.

«Nous avons ajouté des gars en défense, choisi quelques joueurs en attaque. Jusqu’ici, l’entre-saison a été excellente. Sauf que dès la campagne entamée, il faut comprendre que tout est une question d’exécution. On devra être solide de semaine en semaine, ne jamais regarder trop en avant et nous assurer de tout faire pour nous offrir une chance de gagner les dimanches», a averti Herbert.

Celui-ci représentera évidemment une pièce importante du casse-tête de l’entraîneur-chef Brandon Staley. En 2021, il a pris le deuxième rang du circuit Goodell avec 5014 verges par la passe et le troisième avec 38 touchés aériens.