Crédit : Photo Jonathan L'Heureux / Capitales de Québec

Baseball

Les Capitales sur la route sans les Cubains

Publié | Mis à jour

C’est sans les Cubains Yordan Manduley et Yoelkis Guibert que les Capitales de Québec ont repris la route, mardi, pour une série de trois matchs au New Jersey contre les Miners de Sussex County.

«Ils ne sont pas du voyage, il leur manquait un papier pour pouvoir jouer aux États-Unis», a résumé brièvement le gérant Patrick Scalabrini, mardi, à bord de l’autobus.

Malgré une belle profondeur dans leur formation, les Capitales font ainsi place à un bon défi, qui se poursuivra jusqu’à jeudi, face aux Miners. Ces derniers détiennent le troisième rang de la section Est avec une fiche de 23-17 (avant le match de mardi soir).

Toujours au sommet de la Ligue Frontière de baseball, les Capitales (28-10) ont pour leur part remporté 16 de leurs 17 parties à domicile depuis le début de la saison, dont la rencontre de dimanche. Manduley et Guibert jouaient alors leur premier match de la campagne, la formation de Québec l’ayant d’ailleurs emporté 6 à 5 contre les Jackals du New Jersey.

«Dans le cas de Manduley, je ne l’ai jamais vu en aussi bonne forme, a d’ailleurs fait remarquer Scalabrini, à propos de celui qui avait déjà joué à Québec de 2015 à 2019. Il est plus svelte, il a maintenant l’air d’un vrai joueur d’arrêt-court du baseball majeur. Il est tellement beau à voir en défensive. Au bâton, il semblait juste un peu rouillé dimanche, mais ça va se replacer rapidement.»

Gagner à l’étranger

Si les succès des Capitales sont indéniables à domicile, la troupe de Scalabrini a aussi montré une très bonne fiche de 12-9 à l’étranger avant cette présente série contre les Miners.

«C’est très satisfaisant, l’objectif sur la route est de jouer pour ,500 ou un peu plus, a convenu le gérant. C’est surtout notre dossier à domicile qui me surprend un peu, mais ça s’explique par différents facteurs. Oui, notre stade est hostile, mais on a gagné cinq matchs à la maison contre les Greys d’Empire State, qui représentent le pire club de la ligue, et il y a parfois des joueurs manquants chez certaines équipes quand ils viennent jouer au Québec.»

Cette fois, ce sont les Capitales qui ont deux Cubains manquants, mais force est d’admettre que l’équipe a su très bien faire sans eux jusqu’à maintenant cette saison.

- Le Québécois David Glaude mène les Capitales avec un taux de présences sur les sentiers de ,368. En plus de ses 42 coups sûrs en 149 apparitions officielles au bâton, il a également soutiré 19 buts sur balles.

- Après le séjour au New Jersey, les Capitales seront de retour au Stade Canac, de vendredi à dimanche, pour y recevoir les Aigles de Trois-Rivières.