SPO-HOCKEY-CATS-SEADOGS

Photo : William Dufour est félicité au banc des siens après avoir inscrit l’un de ses quatre buts, samedi. Crédit : Photo Agence QMI, John Morris

Coupe Memorial

Dufour veut terminer en beauté

Publié | Mis à jour

Depuis le début du tournoi de la Coupe Memorial, l’entraîneur-chef des Sea Dogs, Gardiner MacDougall, a fait référence à William Dufour comme son « cheval le plus rapide ». Demain, ce cheval fera son dernier tour de piste dans le hockey junior et il a l’intention de ne conclure par rien d’autre que le titre de champion incontesté du hockey junior majeur canadien.

Héros du match de samedi contre les Cataractes de Shawinigan grâce à quatre buts dans une victoire de 5 à 3, Dufour semble être en mission depuis le début de la compétition. 

Lundi, des collègues couvrant ses activités régulièrement nous disaient à quel point il était différent du Dufour de la saison régulière, dans son langage corporel et par le feu qui l’anime.

« Au début du tournoi, je me suis juré que je n’aurais aucun regret. J’essaie de profiter de chaque moment et d’avoir du plaisir. C’est une expérience incroyable d’être ici, dans l’un des plus importants tournois au monde. J’ai très hâte de jouer mercredi », disait Dufour lorsqu’un journaliste lui a fait la remarque.

Pour ce qui est de MacDougall, il ne connaissait pas Dufour avant de prendre les rênes de l’équipe il y a un peu plus d’un mois. Depuis le début du tournoi national, il n’a eu que de bons mots pour son attaquant et il en a rajouté une couche lundi matin.

« Je pense qu’il a saisi l’opportunité d’être meilleur à chaque jour. Il fait des choses qui sont importantes en tant que coéquipier et, en plus, il marque des buts. Quand tu marques, tu crées une étincelle et c’est ce qu’on avait besoin samedi. Il a tellement aimé ça, qu’il en a marqué trois de suite ! »

Choix des Islanders de New York, Dufour sait que son passage dans le hockey junior achève.

« Ça va être un match émotif, c’est sûr. Ça fait quatre ans que je suis dans la ligue et que je donne tout pour un moment comme celui-là. Je ne pourrais pas finir ma carrière junior d’une meilleure façon qu’en gagnant la coupe Memorial. D’un autre côté, je ne veux pas trop y penser. Je veux simplement qu’on gagne mercredi [demain]. »

RETOMBER SUR TERRE

Parlant d’émotions, il sera important, pour l’équipe de Saint-Jean, de retomber sur ses deux pieds après sa victoire émotive de samedi contre Shawinigan, que Dufour avait même qualifiée de « plus beau moment de ma carrière jusqu’à date ».

« Les trois jours de congé vont nous aider. Hier [dimanche], on a passé du temps avec nos familles et ça nous a permis de penser à autre chose que le hockey. On en a profité pour aller magasiner, manger au restaurant avec mes parents et mon cousin. Là, on repart. On aura deux bonnes pratiques et on va être prêts pour [demain]. »

NÉGLIGÉS ?

Au moment de rencontrer la presse en matinée, Dufour ne savait toujours pas qui des Cataractes ou des Bulldogs de Hamilton son équipe allait affronter en finale.

Peu importe, il estimait que les Sea Dogs ne seraient pas favoris.

« On joue sans pression parce qu’on a été négligés tout au long du tournoi. On est peut-être la première équipe à se qualifier pour la finale, mais ça ne change rien, je pense que personne ne nous mettra favoris pour gagner, peu importe notre adversaire. »

Avant la Coupe Memorial, Dufour aura l’occasion de remporter un autre trophée, ce soir, puisqu’il est en nomination pour le titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey.