Crédit : AFP

Tennis

Rebecca Marino rate une très belle chance à Wimbledon

Publié | Mis à jour

La Canadienne Rebecca Marino avait sa rivale polonaise Katarzyna Kawa dans les câbles, mais elle a été incapable de conclure les hostilités en servant pour le match, de sorte qu’elle a encaissé une défaite de 6-4, 3-6 et 7-5 au premier tour du tournoi de tennis de Wimbledon, lundi.

La 104e joueuse mondiale a rendu les armes en 2 h 28 min face à la détentrice du 132e échelon issue des qualifications. Avec une priorité de 5-4, la Britanno-Colombienne aurait pu régler le dossier, mais elle a été victime d’un bris, puis d’un autre au dernier jeu. Marino a concédé son service cinq fois pendant le duel, tandis qu’elle a réussi le bris quatre fois en 13 occasions.

«Aujourd’hui, c’était assurément un défi, a déclaré la représentante de l’unifolié au micro du réseau TSN. J’ai perdu le premier set et il y a eu un arrêt en raison de la pluie. J’ai l’impression d’être revenue avec un bon plan de match et j’ai trouvé le moyen de gagner la deuxième manche.»

«J’ai dicté la grande majorité du dernier engagement, mais je dois donner du crédit à mon opposante. Elle a travaillé très fort et trouvé le moyen de prendre l’avantage. Je suis déçue d’avoir perdu, après être passée si près.»

Kawa a empoché 108 points en tout, un de moins que l’athlète de l’unifolié. Les deux joueuses ont commis 108 fautes directes, incluant 58 de la part de la Canadienne.

La gagnante affrontera la Tunisienne Ons Jabeur, deuxième raquette du circuit de la WTA.