Crédit : AFP

MLB

Quatre équipes décevantes qui pourraient rater les séries

Quatre équipes décevantes qui pourraient rater les séries

François Paquet

Publié 27 juin
Mis à jour 27 juin

Voici quatre équipes décevantes qui pourraient rater les séries.

Mariners de Seattle (34-40)

Un peu à l’image des Jays, les Mariners sont venus très près de participer aux séries éliminatoires l’an passé. Et sans surprise, ils ont été très agressifs sur le marché des joueurs autonomes avec la signature du lanceur gaucher Robbie Ray. Ils ont également transigé avec les Reds pour mettre la main sur Jesse Winker et Eugenio Suarez. 

Malgré de belles performances de la recrue Julio Rodriguez et plusieurs départs de qualité du jeune droitier Logan Gilbert, le gâteau ne lève pas. L’attaque ne fonctionne pas, les partants sont moyens et la relève en arrache. 

La bonne nouvelle, c’est que le releveur droitier Ken Giles vient de revenir au jeu et donnera un fier coup de pouce en fin de match lorsqu’il aura retrouvé ses repères. Peut-être que la retraite de Kyle Seager aura eu plus d’impact que prévu, mais une chose est certaine, la pente est très abrupte pour les hommes de Scott Servais.

Chance de participer aux séries : 40%

Angels de Los Angeles (35-40)

Restons dans la division Ouest pour parler des Angels. Après un début de saison très intéressant, les roues du carrosse ont débarqué lorsque l’équipe a encaissé 14 revers de suite. D’ailleurs, après la 12e défaite, les Angels ont congédié le gérant Joe Maddon.

Ce n’était pas vraiment une surprise puisque Maddon ne faisait plus l’unanimité dans le vestiaire depuis un bon bout de temps. Mais ce fut quand même une surprise de voir Phil Nevin obtenir le poste par intérim, surtout que sa réputation avait été entachée par un passage difficile comme entraîneur au 3e coussin chez les Yankees de New York.

Encore une fois, les Angels sont aux prises avec bien des blessures, dont Anthony Rendon qui ne jouera plus cette saison en raison d’une opération à un poignet. Les Trout, Ohtani, Walsh et compagnie font quand même un travail respectable en attaque, mais il y a quand même un problème de profondeur au monticule malgré l’arrivée des Syndergaard, Tepera, Lorenzen et Bradley comme agents-libres. 

L’équipe joue un peu mieux depuis l’arrivée de Nevin comme gérant, mais on a l’impression qu’ils auront de la difficulté à maintenir le rythme avec les bonnes équipes. 

Chance de participer aux séries : 50%

White Sox de Chicago (34-37)

Ils étaient mon choix pour représenter la Ligue américaine à la Série mondiale, mais jusqu’ici ils représentent une énorme déception. Comme bien des équipes, ils ont eu de nombreuses blessures à des joueurs importants comme Eloy Jimenez, Lance Lynn, Tim Anderson et Yoan Moncada, pour ne nommer que ceux-là, mais ça ne peut pas expliquer tous les insuccès sur le terrain et les contres-performances de plusieurs joueurs importants de l’équipe. 

La défensive représente aussi une grande déception alors qu’elle se classe parmi les pires des majeurs.

Un autre gros point d’interrogation depuis le début de la campagne, c’est Tony LaRussa. Maintenant âgé de 77 ans, le vénérable gérant a l’air perdu par moment et a pris beaucoup de mauvaises décisions, qui ont même amené les partisans des White Sox à scander «Fire Tony» durant plusieurs matchs lors des derniers séjours à la maison. 

Les White Sox auront besoin dans les prochaines semaines d’avoir des meilleures performances de plusieurs joueurs importants, dont Jose Abreu, Tim Anderson et Lucas Giolito, et peut-être quelques surprises parmi les jeunes joueurs. 

Je pense que les White Sox ont encore des bonnes chances de participer aux séries en raison de leur division très faible, mais s’ils échouent, c’est certain que LaRussa sera congédié et que sa grandiose carrière comme gérant va prendre fin pour de bon.

Chance de participer aux séries : 60%

Marlins de Miami (33-38)

Je n’étais pas convaincu que les Marlins participeraient aux séries cette saison, mais je m’attendais à une progression après une saison décevante de 67 victoires en 2021. 

Le gérant des Marlins peut compter sur un excellent duo de partants avec Sandy Alcantara et Pablo Lopez. Mais contrairement à l’an dernier, Trevor Rogers en arrache et Elieser Hernandez aussi, lui qui est même rendu dans les mineurs. Jesus Luzardo connaissait des moments intéressants avant de se blesser et n’a toujours pas effectué de retour au jeu. 

Donc, ce qui était la force de l’équipe dans le passé peut ressembler à une faiblesse cette année. Et on ne peut pas dire que la relève domine les fins de matchs, surtout que 4 lanceurs différents ont récolté des sauvetages et que personne n’en compte plus que 7. Même si Tanner Scott a fait du bouleau respectable dans les dernières semaines, il manque toujours un véritable releveur numéro un pour permettre aux autres releveurs de se retrouver dans la bonne chaise.

Offensivement, les Marlins pensaient régler une partie de leurs problèmes en s'entendant avec les voltigeurs Jorge Soler et Avisail Garcia, mais ce ne fut pas le cas. La rapidité de Jon Berti et de Jazz Chisholm peut aider la cause de l’équipe, mais le manque de puissance fait très mal, surtout dans un stade qui favorise les lanceurs.

Les chances de renverser la vapeur sont plutôt minces pour la troupe de Don Mattingly, surtout dans une division où elle devra affronter les Phillies, les Braves et les Mets à 19 reprises.

Chance de participer aux séries : 20%