Crédit : AFP

NFL

Les Texans poursuivis par une victime alléguée de Deshaun Watson

Publié | Mis à jour

L’une des 24 femmes qui accusent le quart-arrière Deshaun Watson d’agression sexuelle pendant une séance de massothérapie a déposé une poursuite contre les Texans de Houston.

Le pivot évoluait pour cette équipe de la NFL lorsqu’il aurait posé les gestes qui lui sont reprochés par de nombreuses femmes.

Dans les documents déposés devant un tribunal de Houston, il est allégué que les Texans avaient été informés que leur ancien footballeur agressait et harcelait sexuellement des femmes lors de séances de massage, mais que l’organisation n’avait rien fait pour essayer de l'arrêter. Le club lui aurait plutôt fourni des ressources pour permettre ses actions et aurait fermé les yeux sur son comportement.

«Nous sommes au courant de la plainte déposée contre nous aujourd'hui [lundi]. Depuis mars 2021, nous avons pleinement soutenu et respecté les forces de l'ordre et les différentes enquêtes. Nous continuerons à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux allégations contre notre organisation», ont déclaré les Texans dans un communiqué publié lundi.

En mars dernier, deux grands jurys du Texas ont décidé de ne pas porter d’accusations criminelles à l’endroit de Watson. Par la suite, 24 femmes ont décidé de poursuivre le quart-arrière au civil. La semaine dernière, on apprenait que 20 des 24 poursuites avaient été réglées à l’amiable.

Watson n’a pas été utilisé par les Texans lors de la saison 2021 en raison des allégations contre lui. Il a été échangé aux Browns de Cleveland pendant la présente saison morte et a paraphé un nouveau contrat de cinq ans d’une valeur totale de 230 millions $.

Dans les prochains jours, Watson doit avoir une audience avec la NFL dans cette affaire et pourrait être suspendu pour avoir violé la politique de conduite personnelle du circuit. L’athlète de 26 ans a toujours nié tout ce qui lui était reproché.