Crédit : Thierry Laforce / Agence QMI

CF Montréal

Djordje Mihailovic sur les traces des plus grands

Publié | Mis à jour

La période des transferts approche à grands pas et un nom est sur toutes les lèvres à Montréal : Djordje Mihailovic. Le nom du milieu de terrain américain du CF Montréal est lié à plusieurs prestigieux clubs européens.

En attendant de voir ce que le directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard, fera avec le dossier Mihailovic, voici un top 5 des meilleurs joueurs ayant débuté en MLS et qui ont connu une brillante carrière sur le vieux continent. 

5. Jozy Altidore 

Jozy Altidore est un visage bien connu des partisans du CF Montréal, alors qu’il a disputé sept saisons avec les rivaux du Toronto FC. Altidore a amorcé sa carrière avec les Red Bulls de New York en 2006. Après seulement deux saisons en MLS, il prend la direction de l’Espagne et rejoint Villareal.

Avant de revenir en MLS en 2015, le géant Américain s’est promené dans différents clubs en Espagne, en Angleterre, en Turquie et aux Pays-Bas. Bien qu’il n’ait fait bouger les cordages qu’à deux reprises en 70 matchs avec Hull City en Premier League, l’attaquant s’est démarqué en première division néerlandaise avec 39 filets en 67 rencontres.

À 32 ans, il est toujours actif et évolue actuellement avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Crédit photo : Twitter

4. Brian McBride et Carlos Bocanegra 

Probablement les deux moins connus de cette liste, Brian McBride et Carlos Bocanegra ont joué ensemble de 2004 à 2008 avec Fulham.

Jouant au poste de défenseur central, Bocanegra est celui qui présente le parcours le plus remarquable. L’Américain aux 110 sélections avec les États-Unis a disputé 116 parties en Premier League avec Fulham, 99 matchs en Ligue 1 avec Rennes et Saint-Étienne, en plus de passages en Écosse et en Espagne.

Il a débuté avec le Chicago Fire en 2000 et a fait un retour dans son pays natal en 2013 avec le Chivas USA. Il a accroché ses crampons en 2015.

McBride, quant à lui, est un attaquant de profession. Bien qu’il ait joué 12 matchs en deuxième division allemande avant de rejoindre le Crew de Colombus en 1995, il a connu sa réelle ascension avec le club de la MLS. 

Après cinq saisons à Colombus, l’Américain rejoint Preston en deuxième division anglaise. En dix saisons en Premier League avec Fulham et Everton, le buteur a trouvé le fond des filets 36 fois en 148 matchs. Il a finalement fait un retour en Amérique du Nord avec le Fire de Chicago en 2008 et a pris sa retraite en 2012.

Crédit photo : Twitter

3. Tim Howard 

Tim Howard est le seul gardien de ce top 5. Emblématique de par son crâne chauve et sa barbe bien fournie, plusieurs se rappelleront de lui pour la Coupe du monde exceptionnelle qu’il a connue en 2014, au Brésil. Il avait alors été nommé meilleur gardien de la compétition.

Howard fait partie des pionniers de la MLS, alors qu’il a amorcé sa carrière avec les MetroStars de New York/New Jersey, aujourd’hui les Red Bulls de New York.

En 2003, il est vendu à Manchester United pour 4,2 M$. L’Américain va cependant être prêté puis acheté par Everton avec qui il va demeurer jusqu’en 2016 avant de revenir en MLS avec les Rapids du Colorado. Il se retire du soccer professionnel en 2020.

Le gardien a disputé un impressionnant total de 398 matchs en Premier League et a été sélectionné 121 fois par l’équipe nationale des États-Unis.

Crédit photo : AFP

2. Clint Dempsey 

Légende vivante du soccer aux États-Unis avec 40 buts en 113 sélections, Clint Dempsey a mené les Américains à trois participations à la Coupe du monde, ainsi qu’à trois championnats de la Gold Cup.

Il a entamé sa carrière en 2004 avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et a ensuite été transféré à Fulham en Premier League anglaise. Le Texan a également fait un court passage d’une saison avec les Spurs de Tottenham.

En 218 matchs en Angleterre, il a marqué 57 buts et complété 21 passes décisives.

L’attaquant a renoué avec ses racines américaines en 2014 et a disputé ses quatre dernières saisons avec les Sounders de Seattle, ajoutant au passage un sacre de la MLS.

Crédit photo : AFP

1. Alphonso Davies 

Inutile de le présenter, c’est sans contredit le meilleur footballeur formé par un club de la MLS. Aujourd’hui grand meneur de la sélection canadienne, qu’il a d’ailleurs qualifiée pour sa première Coupe du monde depuis 1986, Davies évolue depuis déjà quelques années avec le Bayern Munich.

Premier Canadien à remporter la Ligue des Champions de l’UEFA, Alphonso Davies a fait ses premiers pas avec les WhiteCaps de Vancouver avant d’être transféré pour un montant d’environ 13 M$ au club bavarois.

À 21 ans, l’histoire de Davies est encore tout à écrire, mais elle montre déjà de signes plus qu’encourageants.

Crédit photo : Twitter

La relève 

Après avoir vu ces bâtisseurs exceller au meilleur niveau du soccer mondial, une nouvelle génération de joueur MLS tend à inscrire son nom dans l’histoire.  

Parmi ceux-ci, on compte :

- Miguel Almiron, vendu 32,7 M$ par Atlanta à Newcastle en 2019.

Crédit photo : AFP

- Ricardo Pepi, vendu 20 M$ par Dallas au FC Augsburg en 2022

Crédit photo : AFP

- Daryl Dike, vendu 9,5 M$ par Orlando à West Bromwich Albion en 2022.

Crédit photo : Twitter

- Tajon Buchanan, vendu 7 M$ par la Nouvelle-Angleterre au FC Bruges en 2021

Crédit photo : Twitter

- Cyle Larin, vendu 3,5 M$ par Orlando à Besiktas en 2018

Crédit photo : AFP

Bref, le futur s’annonce rose en matière de relève pour la MLS en Europe.