Crédit : John Morris / Agence QMI

Coupe Memorial

Coupe Memorial: les Cataractes jurent avoir appris la leçon

Publié | Mis à jour

La défaite face aux Sea Dogs de Saint-Jean, samedi soir, a fait mal pour les Cataractes de Shawinigan. Toutefois, dimanche, elle était oubliée et l’entraîneur-chef Daniel Renaud s’attend à ce que ses joueurs aient appris des leçons de ce qui s’est produit face à leurs rivaux de la LHJMQ.

Les Cataractes se sont entraînés dimanche avant-midi en vue de la demi-finale de la Coupe Memorial, lundi soir, face aux Bulldogs de Hamilton. Et l’ambiance n’était plus à la rumination d’avoir échappé une avance de 3-0 après une période samedi soir. 

«Lors du repas d’après-match, c’était important qu’elle fasse mal, a raconté Renaud. On a laissé les gars un peu dans leurs émotions et je sentais qu’ils étaient frustrés et déçus, avec raison. On a volontairement laissé le groupe dans cet été d’esprit mais, au réveil ce matin, on a eu une bonne rencontre d’équipe. On a juste recadré les choses et je vois la façon dont ils se comportent, leur intensité et l’atmosphère dans le vestiaire et sur la glace, et je n’ai aucun doute que le groupe va être fin prêt, demain [lundi] soir.»

Pour l’entraîneur-chef, la défaite de samedi n’était peut-être pas une mauvaise chose, tout compte fait.

«C’est comme si ça nous prenait ça pour nous recentrer. D’après ce que je viens de voir du groupe, je suis convaincu qu’on a tiré les bonnes leçons.»

Erreur de parcours 

Ce qui a particulièrement détoné, samedi chez les Cataractes, est l’effondrement en deuxième période et leur incapacité à retrouver leur concentration par la suite. Depuis le début des séries, l’équipe avait été en mesure à plusieurs reprises de traverser certaines tempêtes et de revenir de l’arrière dans les rencontres.

«Hier [samedi], ç'a été une erreur de parcours majeure sur le plan du mental, a reconnu Renaud. La bonne nouvelle, c’est qu’on s’était donné une certaine latitude en s’assurant de jouer en demi-finale. On va avoir tiré de bonnes leçons et ça n’arrivera pas demain [lundi] soir», a-t-il répété.

Maintenant, ils affronteront les Bulldogs, une équipe qu’ils avaient défaite au compte de 3-2 lors de la ronde préliminaire.

«Il faudra jouer de la même façon, estime l’attaquant William Veillette, fier propriétaire d’une coupe Longueuil digne de ce nom. C’est une équipe qui a beaucoup de vitesse et il faudra arriver avec le bon état d’esprit. On devra s’assurer de connaître un meilleur début de match, mais il n’y a pas une équipe qui nous impressionne trop ici, on est confiants.»

Dubé tassé? 

À l’entraînement de dimanche, les Cataractes avaient retiré l’attaquant Pierrick Dubé de la première vague d’avantage numérique au profit de Lorenzo Canonica. Comme à peu près tout le monde, Dubé avait connu un match difficile samedi et il présente un dossier d’un but et une passe en trois matchs depuis le début de la compétition.

«On voulait tenter l’expérience et j’ai aimé ce que j’ai vu lors de la pratique», a simplement mentionné Renaud hier, refusant d'en dire davantage à savoir s’il ne s’agissait que d’un message passé à son vétéran ou d’un prélude à ce qu’on allait voir ce soir.