Crédit : John Morris / Agence QMI

Coupe Memorial

Coupe Memorial: deux vedettes inarrêtables?

Publié | Mis à jour

Après cinq jours d’écoulés au tournoi de la Coupe Memorial, la question est plutôt simple : qui va arrêter Mavrik Bourque et Xavier Bourgault ?

Les deux hockeyeurs ont été sans l’ombre d’un doute les attaquants les plus dangereux dans le tournoi de la Coupe Memorial jusqu’à présent et leur brio a grandement aidé les Cataractes de Shawinigan à remporter leurs deux premiers matchs.

La chimie entre les deux hommes a été particulièrement visibles lors du match de jeudi soir contre les Bulldogs de Hamilton, lors duquel ils ont combiné leurs efforts pour un but et deux aides chacun dans une victoire de 3 à 2. En deux matchs, ils ont tous les deux récolté cinq points, ce qui leur permettait, avant le match de vendredi soir entre Hamilton et Edmonton, de trôner au sommet des pointeurs.

L’entraîneur-chef des Cataractes, Daniel Renaud, n’est pas surpris de la domination de ses deux armes offensives. Il estime que les deux récoltent aujourd’hui le fruit de plusieurs années d’efforts.

«Une chose qu’on a travaillée avec eux, c’est qu’ils ne sont pas obligés de gagner chacune de leurs présences, surtout offensivement, a souligné le pilote. Tu peux gagner une présence par une bonne couverture défensive, un bon 30 ou 35 secondes au cours desquelles tu n’as pas la rondelle, mais que tu contiens ton gars, que tu fais un bon travail pour dégager le devant du filet ou pour bloquer une rondelle, que tu la sors du territoire et que tu reviens au banc. La journée qu’ils ont compris ça, leur état d’esprit a complètement changé. Ils sont capables de mieux gérer le fait d’avoir deux ou trois présences en zone défensive.»

La finale en jeu

Bourque, Bourgault et les Cataractes tenteront maintenant de confirmer leur place en finale, ce samedi, alors qu’ils concluront la ronde préliminaire face à l’équipe hôtesse, les Sea Dogs de Saint-Jean. Une défaite en prolongation, dans le pire des scénarios, confirmerait la place des Cats en finale tandis que si les Sea Dogs l’emportent en temps régulier, ce sont eux qui accéderont directement au match ultime de mercredi prochain.

En l’espace de deux matchs, les Cataractes sont passés d’équipe négligée à l’une des favorites pour mettre la main sur l’honneur collectif ultime du hockey junior canadien.

«Notre approche ne change pas des autres matchs. Depuis le premier jour qu’on dit qu’on sait ce qu’on vaut et on sait ce qu’on est capable de faire. On l’a encore prouvé. Le mot négligé n’est plus vraiment à propos», ajoutait l’attaquant Pierrick Dubé.

Coulombe devant le filet?

Renaud n’a pas voulu le confirmer, mais tout porte à croire qu’Antoine Coulombe sera de retour devant le filet pour le match de cet après-midi après la prestation étincelante qu’il a offerte jeudi.

«Antoine a été très bon, surtout en première période [jeudi]. [...] C’est un compétiteur et c’est sûr que ç’a piqué son orgueil de ne pas avoir joué le premier match. En bout de ligne, c’est l’équipe qui en a bénéficié parce que [Charles-Antoine] Lavallée a été très bon lors du match no 1 et Antoine aussi lors du deuxième. Ça fait partie des raisons pour lesquelles nous sommes 2-0.»