MLB

Shohei Ohtani étincelant au bâton et au monticule

Publié | Mis à jour

La vedette des Angels de Los Angeles Shohei Ohtani a montré toute sa polyvalence aux Royals de Kansas City cette semaine, réalisant une performance inédite dans le baseball majeur.

Mardi, il a fait parler son bâton avec deux circuits et huit points produits dans une défaite de 12 à 11. 

• À lire aussi: Bo Bichette permet aux Jays d'éviter le balayage

Visiblement déçu de ce revers, il s’est vengé à sa façon le lendemain en retirant 13 frappeurs sur des prises en huit manches sur la butte, pour mener les Angels vers un triomphe de 5 à 0. 

Jamais dans l’histoire des grandes ligues, et pas même le légendaire Babe Ruth, un joueur comptait à son palmarès avant maintenant un match de 13 retraits au bâton comme artilleur et une partie de huit points produits en attaque.

«Il y a encore l’effet d’épatement. Personne d’autre ne fait ce qu’il accomplit. C’est vraiment un joueur générationnel unique et c’est plaisant de partager le terrain avec lui», a commenté au site MLB.com le porte-couleurs des Royals Whit Merrifield.

Être en pleine maîtrise

Pour le gérant des Angels, Phil Nevin, la maîtrise de soi-même constitue l’un des ingrédients de la recette d’Ohtani. D’ailleurs, celui-ci a dû patienter une douzaine de minutes supplémentaire avant d’entamer la rencontre en raison d’une cérémonie. Il a concédé deux simples successifs, mais il ne s’est pas laissé envahir par la frustration, liquidant 16 frappeurs de suite.

«Nous le voyons à l’œuvre quotidiennement et on penserait s’habituer à cette excellence, sauf qu’il y a beaucoup de facteurs à considérer avec lui, comme sa façon de garder son esprit sur le jeu. Il est attentif à tout, il est incroyable. Voir ce qu’il fait sur un terrain de baseball est agréable à vivre chaque jour», a souligné Nevin.

Et, évidemment, la qualité athlétique n’est pas à dédaigner.

«Il possède un répertoire de lancers unique, a considéré le gérant des Royals, Mike Matheny. Je ne crois pas que vous trouverez beaucoup de gars ayant autant de munitions. Il a tout lancé pour des prises. Il mise sur trois balles glissantes différentes, ainsi qu’une balle coupée et une courbe. Quand ses tirs commencent à bouger, c’est là que les retraits sur des prises s’accumulent.»

Le Japonais affiche une moyenne à la plaque de ,260 cette saison, ayant totalisé 15 longues balles et 45 points produits. Au monticule, il a maintenu une fiche de 6-4 et une moyenne de points mérités de 2,90.