Séries de la LNH

Jon Cooper présente ses excuses

Publié | Mis à jour

«Je ne peux faire grand-chose en ce qui concerne hier. Ils l'ont raté. C'est regrettable, mais c'est de l’eau sous le pont.»

Sans complètement blanchir les officiels, Jon Cooper a présenté ses excuses, jeudi, pour avoir indirectement et vaguement critiqué leur travail à la suite du filet gagnant de Nazem Kadri, en prolongation du match no 4 de la finale de la Coupe Stanley, la veille.    

Dans une allocation d'une durée de quelques minutes, l’entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay s’est vidé le cœur après la victoire de l’Avalanche du Colorado, qui mène l'ultime série 3-1, déclarant que «ceux qui reverront le jeu comprendront» que son club «devrait probablement être encore en train de jouer» (à voir, ci-dessous). 

Jon Cooper, un homme triste -

Le pilote canadien a voulu calmer le jeu moins de 24h après ses commentaires, qui laissaient entendre que l’Avalanche avait un joueur de trop sur la glace lors de la dernière séquence du match.

«C’est un sport émotif. J’ai trouvé ça étrange qu’ils se soient autant démarqués sur le jeu, mais de notre angle, la reprise vidéo est la seule façon de savoir si la rondelle a pénétré dans le filet, ce qu’on a fait dans le bureau. 

«Il faut ensuite sortir pour venir vous parler cinq minutes après une défaite émotive. Je tiens à présenter mes excuses pour hier soir. C’est ce que vous obtenez lorsque vous devez rencontrer les journalistes tout de suite après.»

Cooper a assuré que ses énergies sont présentement concentrées sur le match de vendredi, à Denver, où ses hommes feront face à l’élimination.

«La bonne chose au sujet d’aujourd’hui, c’est que ce n’est pas hier. J’éprouve de l’entrain en vue du match numéro 5. C’est sur quoi je me concentre et comment le gagner.»

TVA Sports et TVA Sports direct présenteront le 5e affrontement vendredi dès 20h.