Repêchage de la LNH

Logan Cooley se voit jouer à Montréal

Publié | Mis à jour

Logan Cooley carbure à la pression. Le prometteur attaquant américain est fébrile à l’idée d’être possiblement le premier joueur repêché le 7 juillet. 

«En tant que joueur de hockey, tu veux toujours être sous les projecteurs. On vit pour des moments comme ceux-là où la tension est élevée. J’essaie de profiter le plus possible du processus et d’en retirer du plaisir», a-t-il affirmé en entrevue à TVA Sports en marge du Combine à Buffalo plus tôt en juin. Voyez le reportage d’Anthony Martineau dans la vidéo ci-dessus.  

Shane Wright et Juraj Slafkovsky sont les deux autres principaux «adversaires» de Cooley. Le joueur issu du programme de développement américain croit en ses chances de les coiffer au fil d’arrivée. 

«Je pense que j’ai ce qu’il faut pour être le premier joueur choisi au prochain repêchage, a-t-il déclaré. Au cours des deux dernières années, j’ai démontré mon niveau de compétitivité, mes habiletés et mon éthique de travail. Ce processus m’a aidé à devenir meilleur. Je vais continuer mon développement et améliorer mon jeu défensif. J’ai travaillé beaucoup là-dessus. Je veux être bon dans les deux sens de la patinoire lorsque je jouerai dans la LNH.» 

«Les Canadiens s'en vont dans la bonne direction»   

Sans se comparer à lui, Cooley admire Patrick Kane. 

«J’aime regarder un joueur comme Patrick Kane. Je voudrais cependant être meilleur que lui défensivement. Je veux être un joueur de centre d’impact dans la LNH.»

Cooley assure qu’il serait ravi d’être sélectionné par les Canadiens au tout premier rang.

«Ça voudrait dire beaucoup pour moi d’être le premier choix au total. Les Canadiens, c’est une équipe avec une riche histoire et une culture gagnante. Ils ont de bons jeunes joueurs en Nick Suzuki et Cole Caufield. Je crois que l’équipe s’en va dans la bonne direction. J’aimerais faire partie de cette organisation.»

Reste à voir si Kent Hughes et l’état-major du CH en décideront ainsi. La réponse dans 15 jours.