Crédit : AFP

Golf

Le circuit de la PGA sort ses canons

Publié | Mis à jour

L’argent pleut dans l’univers du golf depuis plusieurs semaines. En réponse aux sommes astronomiques délestées par les dirigeants de la ligue saoudienne LIV Golf, le circuit de la PGA a annoncé mercredi la tenue d’une nouvelle série automnale et l’augmentation des bourses dans huit tournois.

C’est ce que le commissaire du PGA Tour, a annoncé en conférence de presse en marge du Championnat Travelers. Tout ça alors qu’au même moment, LIV Golf annonçait la prise de Brooks Koepka, 19e golfeur au monde.

On savait que la guerre était déclarée depuis plusieurs mois entre le meilleur circuit de la planète et cette controversée ligue concurrente. En promettant des dizaines de millions de dollars provenant du Fonds public d’investissement d’Arabie saoudite, les dirigeants veulent faire régner le chaos dans l’écosystème du golf sur la planète.

Dans son allocution d’ouverture mercredi, Monahan, a bien fait comprendre qu’il ne pouvait emboiter le pas en promettant des sommes astronomiques.

«Si c’est une course aux armements et que l’unique arme est le dollar, notre circuit ne peut rivaliser face au fonds souverain de cette monarchie qui dépense des milliards de dollars pour acheter notre sport.»

Encore plus

Toutefois, dans une réunion avec ses membres mardi, le commissaire a fait savoir qu’il augmentera les bourses de huit tournois dès la saison prochaine. Parmi les plus marquées, les invitations Genesis et Arnold Palmer ainsi que le Memorial et le Championnat par trous Dell passeront de 12 à 20 millions $. Le Championnat des joueurs bondira de 20 à 25 millions $, tandis que les bourses des deux premières étapes des éliminatoires de la Coupe FedEx seront fixées à 25 millions $ plutôt que les 20 millions $ en 2022.

S’il dit ne pas être en mesure de se défendre contre les coffres remplis d’or du régime saoudien, Monahan allonge au total 54 millions $ dans la distribution de ces bourses. Il s’agit là d’un mécanisme de défense pour contrer l’exode des golfeurs vers la ligue LIV Golf.

Il a aussi annoncé une refonte du calendrier régulier qui s’échelonnera de janvier à la fin août dès la saison 2024. Les trois tournois éliminatoires suivront. Dès l’an prochain, la première étape des éliminatoires sera réservée aux golfeurs du top 70 plutôt que du top 125 comme c’est le cas présentement. Mais les golfeurs du top 125 conserveront leurs privilèges pour la saison suivante.

À ces nouveautés s’ajoute une «série automnale internationale» réservée aux 50 meilleurs golfeurs du classement final de la Coupe FedEx. Les trois évènements pourraient être disputés partout sur la planète à l’automne 2023. Leur format reste à déterminer, mais on sait qu’ils proposeront des bourses aussi alléchantes que les plus gros tournois du calendrier.

Pas de retour

Questionné à savoir s’il pense réviser sa politique d’exclusion pour les golfeurs qui s’engagent auprès de LIV Golf, Monahan reste sur sa position du 9 juin. Ceux qui sont envoutés par ces millions de dollars sont bannis du circuit.

Il s’est d’ailleurs dit très déçu du comportement de Koepka qui claironnait haut et fort récemment qu’il n’accepterait pas les offres des Saoudiens. Le quadruple champion majeur est passé... à l’est. Il participera d’ailleurs au premier tournoi en sol américain prévu à Portland la semaine prochaine.

Cette annonce a entrainé des déclarations-chocs. Multipliant les frondes depuis des semaines et grand ambassadeur de son circuit de la PGA, Rory McIlroy, s’explique mal ce soudain changement de cap.

«C'est assez fourbe de la part de ces joueurs de dire une chose en public et en privé, et de faire une autre chose.»

Le Mexicain Abraham Ancer s’est aussi enrôlé auprès de LIV Golf. La jeune étoile Collin Morikawa a quant à lui clairement déclaré qu’il demeurait parmi la crème mondiale du circuit américain.

Enjeu majeur

Le Royal and Ancient (R&A) de St. Andrews a annoncé qu’il accepterait les dissidents évoluant maintenant au sein de LIV Golf, une ligue non reconnue par le classement mondial, lors de la prochaine édition de l’Omnium britannique.

Toutefois, il n’a pas précisé ses couleurs pour le futur.

LIV Golf cherche à être reconnu par les dirigeants du classement mondial dont le grand manitou est l’ancien grand patron du R&A, Peter Dawson.

Si les tournois de cette nouvelle ligue ne sont pas reconnus, les golfeurs ne pourront engranger des points pour conserver leur rang au classement mondial.

Celui-ci est utilisé par les quatre championnats du Grand Chelem pour déterminer le plateau.

Du nouveau dès 2023

- Augmentation des bourses de huit tournois

- Distribution de 54 millions $ dans ces nouvelles bourses

- Série automnale internationale (trois tournois réunissant le top 50 du classement de la Coupe FedEx)

- Première étape des éliminatoires de la Coupe FedEx réunissant le top 70

Et en 2024

- Calendrier régulier de janvier à la fin août