LHJMQ

Les Cataractes partent du bon pied

Publié | Mis à jour

C’est presque devenu la routine pour les Cataractes de Shawinigan. 

Comme ils l’ont fait si souvent en séries éliminatoires, les hommes de Daniel Renaud ont comblé un déficit après deux périodes pour finalement vaincre les Oil Kings d’Edmonton au compte de 4 à 3 dans leur premier match du tournoi de la Coupe Memorial.

Les champions de l’Ouest avaient pris les devants 3 à 2 après 40 minutes, mais des buts de Pierrick Dubé et Olivier Nadeau, à 78 secondes d’intervalle en troisième période, ont permis aux Cataractes de rejoindre les Sea Dogs au sommet du classement général après deux jours de compétition.

«On a été capables de le faire souvent en séries et ça nous a servi encore. On est une bonne équipe qui ne se met pas de pression et même si on tire de l’arrière, ça ne change rien dans notre match. On l’a encore prouvé ce soir contre une excellente équipe», a déclaré Dubé après le match.

En deuxième période, avec un pointage de 2 à 2, Mavrik Bourque a été volé par le gardien Sebastian Cossa, qui l’a privé d’un but certain avec son bâton. Le capitaine des Cataractes a obtenu sa revanche en troisième lorsqu’il a réalisé un jeu impossible sur le but gagnant de Nadeau.

Être alerte 

Alors qu’il avait l’espoir du Canadien Kaiden Guhle sur le dos, Bourque a fait le tour du filet et, en tombant, est parvenu à refiler avec une seule main la rondelle à Nadeau, qui a lancé dans une cage laissée déserte par Cossa, subjugué comme à peu près tout le monde dans le Harbour Station.

«Je n’avais pas le choix d’avoir seulement une main parce que je me faisais accrocher de l’autre. Quand j’ai vu Nadz en avant du but, j’ai essayé de lui faire une passe et il l’a reçue sur la palette.»

«Je ne m’attendais pas du tout à recevoir la rondelle, a renchéri Nadeau. Je ne faisais que foncer au filet. Il m’a dit qu’il m’a vu, mais je ne m’en attendais pas. Il t’en sort souvent des jeux comme ça que tu ne vois pas venir. Tu dois être alerte et ç’a marché ce soir.»

Bourque et Bourgault séparés

D’ailleurs, Nadeau et Bourque n’avaient pas commencé la rencontre ensemble. En troisième, l’entraîneur-chef Daniel Renaud a décidé de séparer le duo de Bourque et Xavier Bourgault, insérant Nadeau à la place de ce dernier. 

Le tout dans le but de s’assurer que les deux n’étaient pas toujours opposés au duo de défenseurs composé de Guhle et Luke Prokop. Et ç’a porté ses fruits puisque les deux nouveaux trios ont marqué les deux derniers buts des vainqueurs.

«On l’a fait à maintes reprises cette saison et dans les séries. Ce n’est rien de nouveau pour eux de changer de trio. Ce n’était pas une surprise pour nous à l’interne, mais sûrement que ça l’a été pour eux», a expliqué l’entraîneur adjoint Pascal Dupuis, venu en relève à Renaud devant les médias, ce dernier souffrant d’une extinction de voix.

Il s’agissait d’une quatorzième défaite de suite pour une équipe de la Ligue de l’Ouest à la Coupe Memorial. Les représentants de l’Ouest n’ont pas remporté de matchs au tournoi pancanadien depuis la victoire des Rockets de Kelowna en demi-finale du tournoi de 2015, présenté à Québec.

Les Oil Kings tenteront de mettre fin à cette séquence mercredi soir alors qu’ils affronteront les Sea Dogs de Saint-Jean, qui ont vaincu les Bulldogs de Hamilton 5 à 3 en lever de rideau de la compétition.