LNH

La pièce manquante chez les Rangers?

Publié | Mis à jour

Les Blackhawks de Chicago écouteraient les offres des autres équipes à l’égard de presque tous leurs vétérans. Il est souvent question du jeune franc-tireur Alex DeBrincat, mais qu’en est-il de son mentor, Patrick Kane, à qui il ne reste qu’une année de contrat?

Sélectionné par le club de l'Illinois avec le premier choix au total au repêchage de 2007, l’Américain vient de conclure sa saison tout juste dessous la barre des 100 points, avec un cumulatif de 92 en 78 matchs.   

Il s’agit de son meilleur cumulatif depuis sa campagne de 110 points réalisée en 2018-2019 et il pourrait s’agir de sa dernière saison complète dans l’organisation des Hawks.

Nul doute, un joueur de la trempe de Kane, quintuple marqueur de 30 buts ou mieux, est attrayant pour des équipes souhaitant connaître un long parcours en séries éliminatoires.

Kane sur Broadway?  

Le chroniqueur du New York Post Larry Brooks est d’avis que le numéro 88 est exactement le type de joueur qu’il manque aux Rangers, qui ont été éliminés par le Lightning en finale de l’Association de l’Est.

Ce n’est pas la première fois que le journaliste attitré à la couverture des joutes des Blueshirts s’exprime en faveur de cette acquisition.

«Après avoir soulevé la question au début de la saison dernière, je la soulève à nouveau maintenant et probablement pas pour la dernière fois : que vaut Patrick Kane en tant que location pour nos Rangers après que le club de hockey a été frustré quatre fois de suite par Tampa Bay?», a-t-il écrit dans son plus récent billet.

Kane, un gaucher qui joue à l’aile droite, solidifierait sans contredit le premier trio des Rangers avec Chris Kreider, troisième meilleur buteur du circuit, et Mika Zibanejad.

Reconstruction à Chicago  

Les Blackhawks, qui n’ont aucun choix de premier tour au prochain encan, chercheraient à faire le plein d’espoirs et de hautes sélections au repêchage pour accélérer leur reconstruction, mais la dernière année de contrat de l’attaquant de 33 ans aura un impact de 10,5 millions $ contre la masse salariale d’une équipe.

S’ils ne prennent pas un autre coûteux pacte en retour des services de Kane, ils pourraient attendre à la période limite des échanges pour transférer leur joueur étoile sous d’autres cieux.

Le capitaine de Blackhawks Jonathan Toews, qui a beaucoup ralenti après avoir raté la totalité de la saison 2020-2021, verra son contrat identique venir à échéance l’été prochain.

Dans le cas de DeBrincat, un marqueur de 40 buts qui n'a que 24 ans, l'idée qu'il soit échangé par l'organisation est mal accueillie par les partisans.

Toews a lui-même avoué ne pas comprendre la statégie de reconstruction lorsque la direction a échangé Brandon Hagel au Lightning, en mars dernier. L'attaquant de 23 ans venait d'enfiler 21 buts en 55 matchs.