Crédit : AFP

Tennis

Rebecca Marino ne se fait pas d’amis en Grande-Bretagne

Publié | Mis à jour

La Canadienne Rebecca Marino a déplu à certains partisans de la Britannique Heather Watson, lundi, l’emportant 7-6 (1) et 6-4 contre la joueuse locale dans un match de premier tour au tournoi de tennis d’Eastbourne.

Classée au 107e rang mondial, la gagnante a eu besoin de 1 h 41 min pour venir à bout de la détentrice de la 120e place. Elle a connu une bonne journée au service, claquant sept as et empochant 30 des 33 points disputés quand elle possédait les premières balles. Marino a sauvé les deux balles de bris qu’elle a eu à défendre et a réalisé trois bris en sept occasions.

 Les deux athlètes en étaient à leur premier duel depuis les quarts de finale de la Coupe Banque Nationale de Québec en 2018. Au tour suivant, la Britanno-Colombienne aura la lourde commande de venir à bout de l’Italienne Camila Giorgi, 26e raquette mondiale ayant bénéficié d’un laissez-passer en deuxième ronde.

Vasek Pospisil déjà éliminé

En qualification du tournoi de Wimbledon, le Canadien Vasek Pospisil a perdu son premier match en deux sets identiques de 6-4 contre le Tchèque Dalibor Svrcina.

Occupant le 125e échelon mondial, le vétéran ne jouera donc pas au sein du tableau principal du simple masculin lors du troisième tournoi majeur de la saison. Le 184e joueur de l’ATP a réglé son cas en 1 h 36 min, réalisant quatre bris en cinq tentatives. Pour sa part, Pospisil a bénéficié de 12 chances de briser et en a profité deux fois.

Celui-ci avait effectué un retour au jeu au Challenger d’Ilkley, en Grande-Bretagne, il y a quelques jours. Il avait défait Aidan McHugh, un athlète local, à sa première sortie depuis mars, avant de s’incliner devant le Français Pierre-Hugues Herbert.