Séries de la LNH

Lightning: encore du gaz dans le réservoir

Publié | Mis à jour

Trois longs parcours, deux saisons mortes anormalement courtes. Ils étaient plusieurs à se demander si les joueurs du Lightning n’étaient pas arrivés au bout du rouleau.

À la veille du troisième match de cette finale de la Coupe Stanley face à l’Avalanche, Jon Cooper avait soutenu que les conquêtes de 2020 et 2021 n’avaient en rien hypothéqué ses troupiers.

Hier soir, ceux-ci lui ont donné raison. De nouveau mené par l’unité d’Ondrej Palat, Steven Stamkos et Nikita Kucherov, Tampa Bay a renversé le Colorado 6 à 2 sur la glace du Amalie Arena. Vous pouvez d'ailleurs voir les faits saillants de ce match no 3 dans la vidéo en entête de l'article.   

Une victoire qui a permis aux doubles champions de rétrécir l’avance de leurs adversaires à deux victoires contre une.

Acquis des Sénateurs d’Ottawa à la date limite des transactions, Nick Paul a démontré qu’il tenait à remporter sa première coupe Stanley. Blessé à une jambe lors d’une étrange chute suivant une poussée de Josh Manson, l’Ontarien a passé sa soirée à faire l’aller-retour entre le vestiaire et la patinoire.

Ce qui ne l’a pas empêché d’inscrire le but gagnant, pratiquement sur une jambe, en début de deuxième période.

À l’autre extrémité du spectre, Pat Maroon, qui tente de mettre la main sur un quatrième titre consécutif, a fait la preuve qu’il était toujours aussi affamé. Celui que ses coéquipiers surnomment «Big Rig» a connu une soirée de deux points.

Kuemper chassé

Il a marqué le cinquième but des siens, celui qui chassait Darcy Kuemper de la rencontre. Celui-ci s’est fait montrer le chemin des douches après avoir cédé cinq fois sur 21 tirs.

Si on fait exception des buts de Maroon et d’Anthony Cirelli, qui l’a déjoué en échappant la rondelle, le gardien de l’Avalanche n’est pas le plus à blâmer pour ce revers.

Palat, Paul et Stamkos ont touché la cible, alors qu’ils se trouvaient fin seuls entre les cercles de mises en jeu.

Le vis-à-vis de Kuemper, Andrei Vasilevskiy, a repris son aplomb après avoir accordé sept filets, samedi. Avec le match encore sur la ligne, il a volé J.T. Compher du bout de la jambière une fois lors de chacun des deux premiers vingts.

Contestation payante

L’allure du match aurait probablement été différente si Cooper n’avait pas gagné sa contestation à la suite du but de Valeri Nichushkin. Les adjoints de l’entraîneur-chef du Lightning avaient bien vu en prétendant que Bowen Byram avait commis un hors-jeu quelques secondes auparavant.

Ce but, inscrit à 4 min 56 s, aurait possiblement brisé les reins de Tampa Bay. D’autant plus que Gabriel Landeskog a marqué son premier de la soirée moins de quatre minutes plus tard, ce qui aurait fait 2 à 0.

D’ailleurs, les deux filets de l’Avalanche, portés à la fiche de Landeskog, ont été réussis en supériorité numérique. L’attaque massive de la formation de Denver a maintenant touché la cible lors de 12 de ses 17 matchs éliminatoires.

Elle domine le circuit avec un pourcentage d’efficacité de 33,9 %. Depuis 1977-1978, il n’y a qu’une équipe qui a connu plus de succès en avantage numérique : les Islanders de New York de 1981 (37,8 % en 18 parties).

Ce revers n’était que le troisième de l’Avalanche depuis le début des séries, un premier sur une patinoire adverse. Quant au Lightning, il a savouré un huitième gain de suite sur sa patinoire. Son seul revers au Amalie Arena a été encaissé face aux Maple Leafs de Toronto.

Vraisemblablement blessé au bas du corps, Nikita Kucherov a quitté la rencontre avec quelque cinq minutes à faire.

3E PÉRIODE:

20:00 - Fin du match. Victoire convaincante du Lightning! 

17:48 - Une bagarre éclate entre Logan O'Connor et Ross Colton, qui en sort vainqueur.

COMBAT COLTON VS O'CONNOR -

00:00 - L'affrontement reprend. 

2E PÉRIODE:

20:00 - Fin de la 2e période. 

14:58 - BUT! Au tour de Corey Perry de marquer, cette fois à 5 contre 4. 6-2 Lightning.

BUT PERRY 6-2 -

11:15 - BUT! Même Pat Maroon participe à la fête! Et c'est 5-2. Ce but chasse du match Darcy Kuemper, remplacé par Pavel Francouz.

BUT MAROON 5-2 -

07:52 - BUT! Steven Stamkos se lève et redonne deux buts de priorité au Lightning. C'est 4-2.

BUT STAMKOS 4-2 -

04:43 - BUT! Pour la 2e fois du match, Gabriel Landeskog touche la cible en supériorité numérique. L'écart est réduit à 3-2. Sur la séquence, Mikko Rantanen et Cale Makar récoltent chacun leur 2e aide de la soirée. 

BUT LANDESKOG 3-2 -

01:26 - BUT! Nick Paul ajoute à l'avance du Lightning. C'est 3-1.

BUT PAUL 3-1 -

00:00 - La rencontre recommence. 

1RE PÉRIODE:

20:00 - Fin de la 1re période. 

17:13 - Nick Paul (TB) rentre au vestiaire en raison d'une blessure. Il reviendra toutefois au jeu en 2e période. 

BLESSURE NICK PAUL -

14:54 - BUT! Le Lightning est bel et bien réveillé. Ondrej Palat marque le 2e but des siens en moins de deux minutes. Et c'est 2-1 Tampa. C'est la première fois depuis le début de la finale que le Lightning détient l'avance. 

BUT PALAT 2-1 -

13:03 - BUT! Le Lightning s'incrit finalement au tableau, après avoir encaissé neuf buts sans réplique. Anthony Cirelli crée l'égalité 1-1, au grand plaisir de la foule, discrète jusque là. 

BUT CIRELLI 1-1 -

08:19 - BUT! Gabriel Landeskog profite d'une supériorité numérique pour inscrire son 10e but des séries. 1-0 Colorado.

BUT LANDESKOG 1-0 -

05:00 - Valeri Nichushkin pensait bien avoir ouvert la marque pour l'Avalanche, mais son but a été refusé après une contestation de Jon Cooper.

BUT REFUSÉ NICHUSHKIN -

03:38 - Andrei Vasilevskiy réussit un spectaculaire arrêt pour garder le pointage intact. 

ARRET VASILEVSKIY 1RE PERIODE -

00:00 - Début du match.

--------------------------------

HKN-HKO-SPO-2022-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-THREE
Crédit photo : AFP

POINT DE PRESSE DE JARED BEDNAR -

POINT DE PRESSE DE STEVEN STAMKOS ET COREY PERRY -

ENTREVUE PATRICK MAROON -