Crédit : AFP

Golf

Circuit LIV : des points pour le classement mondial?

Publié | Mis à jour

Le commissaire du circuit de golf LIV, Greg Norman, souhaite que des points au classement mondial soient accumulés par les participants de ses divers tournois.

Aux dires de l’ancien joueur ayant livré samedi une entrevue au réseau FOX News, son organisation travaille fort ces jours-ci pour faciliter la tâche de ses golfeurs qui veulent participer aux événements majeurs. La semaine dernière, ils ont pu prendre part à l’Omnium des États-Unis, mais ce ne sera pas nécessairement le cas pour d’autres, car la PGA a déclaré «persona non grata» ceux ayant tenté leur chance au sein du nouveau circuit financé par un fonds d’investissement public saoudien. De plus, rien n’indique qu’il sera facile à l’avenir de jouer l’Omnium américain en étant membre du LIV.

«Nous sommes en processus d’application pour les points du classement mondial. [...] Nous avons travaillé très étroitement avec le comité technique pour comprendre tous les facteurs nécessaires à tout cela. Honnêtement, ce sera intéressant, car au nombre des gens qui votent sur chaque nouveau joueur se pointant là, il y a Jay Monahan, a déclaré Norman en évoquant le commissaire de la PGA. On verra s’il se sauvera du vote après ce qu’il a dit à la télévision.»

Les affirmations auxquelles l’Australien fait référence sont les mots prononcés par Monahan à la chaîne CBS Sports il y a plus d’une semaine. Le grand patron de la PGA disait que le départ de quelques noms importants vers le LIV constituait une décision malheureuse.

«C’est intriguant, mais en même temps triste, de voir cette pression supplémentaire, puisque notre organisation est bonne. Elle est bien soutenue et le groupe de concurrents est incroyable, a mentionné Norman. Si nous sommes dans les points du classement mondial, tout le reste devrait suivre, d’après nous.»

Parmi les athlètes ayant choisi de se joindre au circuit, il y a Phil Mickelson, Bryson DeChambeau et Charl Schwartzel, vainqueur du premier tournoi de son histoire à Londres ce mois-ci.