Crédit : AFP

LNH

Un jeune marqueur de 25 buts dans la mire de plusieurs équipes

Publié | Mis à jour

Peu de progrès aurait été fait dans les discussions entre les Devils du New Jersey et le camp de l’attaquant Jesper Bratt, dont l’entente vient à échéance dans quelques semaines. Pendant ce temps, «plusieurs équipes» ont exprimé l’intérêt de faire l’acquisition du Suédois.

C’est ce que rapportait samedi l’ex-gardien et analyste hockey à NHL Network, Kevin Weekes.       

«On me dit qu'il n'y avait pas de pourparlers importants en vue d’une prolongation de contrat à ce stade-ci», a-t-il rapporté par le biais d’un gazouillis.

Choix de sixième tour des Devils en 2016, Bratt vient de conclure sa campagne la plus productive dans la LNH avec 73 points en 76 rencontres, ce qui l’a classé au sommet des pointeurs du club.

Celui qui a surtout joué à droite de Yegor Sharangovich et le jeune Dawson Mercer a enfilé 26 buts, récolte égale à celle de son coéquipier Jack Hughes. Les deux joueurs étaient jumelés sur la première vague de l’attaque massive.

Bratt n’est âgé que de 23 ans, avec droits à l’arbitrage, et il sera en droit de réclamer un salaire annuel supérieur au 1,294 million $ qu’il empochait en moyenne pendant son premier contrat professionnel de trois ans. Vingt-trois des 26 filets du Suédois ont été marqués à 5 contre 5.

Jesper Bratt rapproche les Devils à deux buts d'écart -

Le directeur général des Devils doit aussi s’entendre avec trois autres joueurs autonomes avec compensation, soit les attaquants Jesper Boqvist, Miles Wood et Pavel Zacha, les deux derniers ayant aussi droit à l’arbitrage.

À l’attaque, Hughes, Mercer et Nico Hischier sont les seuls joueurs de l’effectif à détenir des contrats valides après la prochaine saison.

Les Devils ont présentement un coussin de plus de 25 millions $ sous le plafond salarial en vue de l’automne.