Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

F1

Cinquième place satisfaisante pour Charles Leclerc

Publié | Mis à jour

Parti de la dernière ligne sur la grille de départ, Charles Leclerc a navigué au travers des voitures moins rapides pour récolter une 5e place.

Le pilote monégasque de l’écurie Ferrari était bien content de son résultat compte tenu des circonstances où il avait dû prendre le départ en 19e place en raison d’une pénalité. 

« Dans les circonstances, c’est le meilleur résultat que je pouvais obtenir, a-t-il mentionné. Notre arrêt aux puits a été plus long que souhaité et nous a ralentis. À mon retour en piste en 12e place, j’ai réussi à dépasser quatre voitures. »

« Dans l’ensemble, ma course s’est plus tôt bien passée, de poursuivre Leclerc. Il y a eu des moments frustrants et j’ai dû être patient quand je me suis retrouvé derrière Bottas [Valtteri] dans les premiers tours et Esteban [Ocon] plus tard qui possédait des pneus plus frais. Quant à notre choix de gommes dures pour le départ, c’était la seule stratégie possible dans le contexte. »

Si la victoire de Max Verstappen lui a permis de gonfler son avance au sommet du classement des pilotes, Leclerc ne perd pas espoir. « Je ne m’inquiète pas de l’écart, a-t-il indiqué. Je suis confiant qu’on peut revenir. »

Verstappen compte 175 points et Leclerc occupe le 3e échelon avec 126 derrière Sergio Pérez (126), de Red Bull, qui a été contraint à l’abandon en raison d’un bris de moteur au 7e tour.

Alonso pénalisé

Déçu de sa 7e place à l’arrivée au moment de sa rencontre avec les médias après avoir pris le départ au 2e rang, son meilleur résultat en qualifications depuis 2012, Fernando Alonso devait l’être davantage deux heures plus tard quand il a appris que les commissaires de piste lui avaient décerné une pénalité de cinq secondes pour avoir changé de trajectoire à plusieurs reprises dans le dernier tour. 

« Nous avions des voitures pour terminer plus haut que 6e et 7e, mais nous avons été malchanceux avec la sortie de la voiture de sécurité. En fin de course, j’ai eu une baisse de puissance et j’ai pu profiter d’un travail d’équipe pour conserver ma position. »

L’Espagnol de l’écurie Alpine-Renault a glissé au 9e rang. Son coéquipier Esteban Ocon a terminé en 6e place.