Crédit : AFP

Sports aquatiques

Une troisième médaille pour Aurélie Rivard aux Mondiaux

Publié | Mis à jour

Aurélie Rivard a récolté sa troisième médaille de la semaine en raflant le bronze à l’épreuve du 100 m dos (S10), samedi, à sa dernière épreuve des Championnats du monde de paranatation de Madère, au Portugal.

Après l’avoir vaincue en finale du 100 m libre la veille, Rivard a cette fois-ci accusé un retard de 1,40 seconde sur la gagnante de l’épreuve, la Hongroise Bianka Pap. La Française Anaelle Roulet (+0,99 seconde) a récolté la médaille d’argent.

«La course s’est déroulée exactement comme je m’y attendais. J’ai tout donné dans la piscine, même si le 100 m dos n’est pas mon épreuve de prédilection. Je suis contente de finir la semaine avec un autre podium. J’ai été meilleure dans le 50 m de retour comme c’est souvent le cas», a mentionné Rivard en entrevue avec le Comité paralympique canadien.

Dans cette même finale, Arianna Hunsicker a pris la huitième place (+7,32 secondes).

Nageant en finale du 100 m dos (S10) du côté masculin, Alexander Elliot a imité sa compatriote en montant sur la troisième marche du podium. Elliot a arrêté le chrono à 1 min 2,44 s pour mériter sa deuxième médaille de bronze à Madère après celle du 400 m libre (S10).

«Je suis complètement épuisé! Je m’étais éloigné du 100 m dos dans les dernières années, mais je suis content d’y avoir participé aujourd’hui et d’avoir connu du succès. Je suis fier de mes accomplissements de la dernière semaine.»

En conclusion de ces Championnats du monde, Aurélie Rivard et Alexander Elliot ont uni leurs efforts à ceux de Félix Cowan et de Shelby Newkirk pour le relais mixte 4 x 100 m libre (34 points). Le Canada a pointe au cinquième rang, un résultat qui a rendu heureux les quatre participants.

«C’était incroyable, je ne m’attendais pas à connaître autant de succès ici, à Madère. C’est tout simplement incroyable de finir la semaine de cette manière», a commenté Cowan qui participait à ses premiers Championnats du monde.

«Nous avons changé notre stratégie avant cette finale et ç’a bien failli payer parce que nous avons terminé à un peu plus d’une seconde d’une place sur le podium», a ajouté Elliot.

Au 100 m libre (S7), Sabrina Duchesne s’est classée au sixième rang (+5,64 secondes), une course satisfaisante pour l’athlète de Saint-Augustin-de-Desmaures qui n’était pas satisfaite de sa prestation lors des qualifications.

«Ça s’est beaucoup mieux passé que ce matin, c’est exactement ce que je souhaitais. Je m’étais entraînée plus spécifiquement pour l’épreuve du 400 m, donc d’être la sixième meilleure au monde au 100 m, c’est très intéressant», a commenté Duchesne.

C’est l’Américaine Mckenzie Coan qui a remporté la médaille d’or devant sa compatriote Julia Gaffney (+3,19 secondes).

De son côté, Justine Morrier a pris le huitième rang de sa vague de qualification au 100 m papillon (S14). L’athlète de Saint-Jean-sur-Richelieu ne s’est toutefois pas qualifiée pour la finale.

La délégation canadienne quittera le Portugal avec une récolte de 18 médailles, dont six en or.