Crédit : AFP

F1

Les qualifications de Nicholas Latifi tombent à l’eau

Publié | Mis à jour

Ce fut encore difficile en qualifications samedi au Grand Prix du Canada pour Nicholas Latifi, qui semble plus que jamais sur un siège éjectable chez Williams.

Les sites spécialisés en Formule 1 continuent d’alimenter les rumeurs de départ du Canadien, qui ne semble pas répondre aux attentes. Le pilote de 26 ans n’a inscrit aucun point depuis le début de la saison. Sa meilleure position en course fut la 14e à Miami, alors que cinq pilotes n’avaient pu rallier le fil d’arrivée.

L’eau qui s’est accumulée sur le circuit Gilles-Villeneuve a grandement nui à l’Ontarien, qui partira 18e lors de la course, dimanche. Charles Leclerc, avec Ferrari, et Yuki Tsunoda, d’AlphaTauri, partiront derrière lui en raison de pénalités.

«J’ai eu beaucoup de problèmes avec les freins. L’adhérence avec les pneus de pluie aussi, a reconnu le volubile athlète devant les représentants des médias. Personne n’aime rouler avec ces gommes. Tu préfères y aller avec les intermédiaires, mais il y avait beaucoup trop d’eau. [...] Je crois que j’ai testé toutes les zones de dégagement de la piste.»

Avec une voiture peu compétitive comme la sienne, Latifi a expliqué devoir se tourner vers les malchances des autres pilotes pour gagner des places.

«C’est délicat et en fin de compte, quand la voiture est difficile à conduire en conditions sèches, elle l’est aussi sous la pluie. Heureusement, on s’attend à une piste sèche demain», a-t-il mentionné.

Le tour de Piastri?

Depuis que Latifi semble avoir un pied à l’extérieur de Williams, le nom d’Oscar Piastri est sur toutes les lèvres. L’Australien est pilote de réserve pour Alpine. Or, à moins d’un revirement de situation, Esteban Ocon et Fernando Alonso devraient encore une fois occuper les deux baquets de l’écurie française la saison prochaine.

Les contre-performances de Latifi peuvent-elles ouvrir la porte à un changement de garde en plein milieu de saison chez Williams? En conférence de presse, le directeur de l’équipe, Jost Capito, a nié catégoriquement.

«Nous n’avons pas d’autres plans. Nos deux pilotes ont des contrats pour cette saison et nous planifions de les honorer», a fait savoir l’Allemand.

Piastri, 21 ans, a remporté les championnats de Formule 2 et de Formule 3 au cours des dernières années. Il est l’un des pilotes les plus prometteurs du circuit et Alpine pourrait lui permettre d’apprendre dans une écurie moins compétitive.

«Nous avons un contrat avec Oscar et nous avons des options pour lui, a fait savoir le patron d’Alpine, Otmar Szafnauer. Il n’y a aucune raison de se presser. Nous prendrons notre temps et au bon moment, nous verrons ce qui se passe et nous prendrons une décision.»

Le jeune homme a d’ailleurs participé à une séance d’essais avec la voiture de l’an dernier cette semaine. Szafnauer lui a prédit d’autres opportunités dans le futur, et un volant en F1 en 2023.