MLB

Les Blue Jays perdent des plumes face aux Yankees

Publié | Mis à jour

Dure défaite : les Blue Jays de Toronto s’éloignent encore plus des Yankees de New York et du sommet de la section Est de la Ligue américaine.

La saison est encore trop jeune pour dire que c’est peine perdue, mais un revers de 4 à 0 contre leurs rivaux, samedi après-midi au Rogers Centre, laisse planer bien peu d’espoir pour la formation torontoise.   

Les Yankees, qui dominent le baseball majeur avec un superbe dossier de 49-16, ont obtenu une neuvième victoire consécutive, dont une deuxième en autant de jours contre les Jays (37-28). Toronto tentera maintenant d’éviter l’affront d’un balayage à domicile, dimanche après-midi. Maintenant à 12 matchs des Yankees au classement, les Blue Jays auraient plutôt eu besoin de passer eux-mêmes le balai.

Durant la rencontre de samedi, même le jeune partant Alek Manoah (8-2) n’a rien pu faire pour freiner les puissants Yankees. Les visiteurs ont notamment marqué trois points à ses dépens, en début de quatrième manche. Aaron Hicks a alors frappé un double pour vider les sentiers, qui étaient occupés par trois coéquipiers.

Étincelant cette saison, Manoah a finalement été chassé de la rencontre après cinq manches et un tiers, ayant alloué quatre points, tous mérités. Sa moyenne a été haussée à 2,00 depuis le début de la campagne, ce qui demeure néanmoins extraordinaire.

Guerrero fils en panne   

Chez les Jays, l’attaque a été limité à cinq coups sûrs. Vladimir Guerrero fils, qui était utilisé comme frappeur de choix, a notamment été blanchi en quatre présences au bâton. Il a été retiré deux fois sur prises.

L’impressionnant Jameson Taillon (8-1) a récolté le gain pour les Yankees, son huitième de la saison. En cinq manches et deux tiers, il réalisé au passage huit retraits au bâton.

Pour les Jays, le défi ne semble plus de rattraper les Yankees, mais bien de conserver leur position dans l'éternelle course aux éliminatoires, devant les Guardians de Cleveland, les Rays de Tampa Bay et les Red Sox de Boston.

Un Québécois sur le banc   

Pour une deuxième journée consécutive, le Québécois Otto Lopez, sans voir d’action, était en uniforme chez les Jays afin d’affronter les Yankees. Il est toutefois demeuré sur le banc des substituts.

Au niveau des blessés, l’organisation des Blue Jays a laissé savoir que le lanceur Hyun Jin Ryu avait bel et bien subi une opération de type Tommy John. Le Sud-Coréen devrait ainsi être à l’écart pour au moins un an.