Crédit : AFP

Golf

PGA: Adam Hadwin peut y croire

Publié | Mis à jour

Le parcours «The Country Club», hôte de l’Omnium des États-Unis, ne fait pas de cadeaux aux golfeurs qui tentent de le conquérir, mais le Canadien Adam Hadwin est l’un des rares qui a su gérer les obstacles, si bien qu’il pourra espérer remporter le tournoi majeur, dimanche.

L’athlète de 34 ans a joué la normale de 70, en vertu de trois oiselets et autant de bogueys, samedi lors de la troisième ronde, ce qui lui a permis de grimper de neuf positions. Il pointe ainsi à égalité au quatrième rang, en vertu d’un pointage de 208 (-2).

Au total, seulement neuf joueurs présentent un pointage sous la normale après 54 trous. L’Américain Will Zalatoris et l’Anglais Matt Fitzpatrick trône au sommet du classement, avec un cumulatif de 206 (-4).

Le seul autre membre de la feuille d’érable toujours en lice, Mackenzie Hughes, a remis une carte de 73 (+3). Malgré ce pointage, il n’a perdu que deux positions et repose à égalité au 33e échelon, à huit coups de la tête.

LPGA: Henderson en quête d’une autre victoire

La Canadienne Brooke M. Henderson a ses yeux rivés sur la victoire à la Classique Meijer. Au terme d’une troisième ronde de 67 (-5), à Belmont, au Michigan, elle détient la troisième position.

Après un début de journée plutôt tranquille, lors duquel elle a réussi un seul oiselet, la golfeuse de 24 ans a levé son jeu d’un cran, calant quatre oiselets sur le neuf de retour, dont trois de suite entre le 12e et le 14e fanion.

En vertu d’un pointage de 201 (-15) après 54 trous, seules les Américaines Jennifer Kupcho et Nelly Korda la devancent. Cette dernière trône au sommet du classement, à 198 (-18), tandis que Kupcho accuse un léger coup de retard sur la tête.

Henderson devra se méfier d’une troisième représentante du pays de l’Oncle Sam, dimanche, puisque Lexi Thompson est une frappe derrière elle. La membre de la feuille d’érable pourrait ainsi remporter un deuxième tournoi en autant de tentatives, elle qui a gagné la Classique ShopRite, il y a une semaine.

Pour sa part, la Québécoise Maude-Aimée Leblanc peut difficilement espérer une victoire, mais une excellente troisième carte de 68 (-4) lui a permis de grimper de 33 places. Elle partage ainsi la 34e position, avec six adversaires, à 210 (-6).

L’autre représentante de l’unifolié en lice, Alena Sharp, a aussi grapillé quelques positions, si bien que sa ronde de 69 (-3) la place à égalité au 41e échelon, en vertu d’un cumulatif de 211 (-5).