Séries de la LNH

Vasilevskiy: une tendance inquiétante pour l'Avalanche

Publié | Mis à jour

Si le passé est garant de l'avenir, Andrei Vasilevskiy sera intraitable samedi soir, à Denver. 

Le gardien du Lightning de Tampa Bay a prouvé trois fois plutôt qu'une durant les présentes séries qu'il est à son meilleur dans les matchs numéro deux.

Les Maple Leafs de Toronto, les Panthers de la Floride et les Rangers de New York peuvent en témoigner. Dans ces trois affrontements, il a présenté un taux d'efficacité moyen de ,929. 

Il s'agit d'une tendance lourde dans le cas de Vasilevskiy. Depuis le début de sa carrière, le Russe montre un impressionnant dossier de 11-3 et un pourcentage d'arrêts de 93,9% dans les deuxièmes matchs d'une série. 

«Lorsque tu as "Vasi" comme gardien, ça te procure encore plus de confiance. Nous croyons tellement en nous dans le vestiaire. "Vasi" a une force mentale qui est tout simplement exceptionnelle. Sa fiche après une défaite parle d’elle-même, mais nous ne pouvons pas nous baser sur ça», a affirmé le défenseur Victor Hedman, vendredi, à la veille de la reprise des hostilités contre l'Avalanche du Colorado. 

Méconnaissable au départ 

C'est tout le contraire dans les premières rencontres. 

En lever de rideau, contre les Leafs, Vasilevskiy a accordé cinq buts sur 32 tirs. En finale de l'Est, il a cédé à six reprises, sur 34 tirs, contre les Rangers. 

Et pour amorcer la finale de la Coupe Stanley, mercredi, le joueur étoile du Lightning ne s'est pas montré à la hauteur des attentes, étant déjoué quatre fois sur les 38 rondelles dirigées vers lui par l'Avalanche dans la défaite de 4-3 en prolongation des doubles champions en titre. Il a paru particulièrement faible sur les deux buts marqués par l'Avalanche en première période (à voir dans la vidéo ci-dessus)

Seule exception : son étincelante performance de 34 arrêts sur 35 tirs contre les Panthers au deuxième tour. 

Malgré cette sortie inspirée, son taux d'efficacité de ,884 et son dossier de 1-3 ne sont pas dignes de son statut élite. 

Le deuxième match de la grande finale sera présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct à compter de 20h, samedi.