Crédit : AFP

NBA

Un championnat spécial pour Stephen Curry et les Warriors

Publié | Mis à jour

Les Warriors de Golden State n’avaient pas le goût de lésiner avec les Celtics de Boston et ont rapidement réglé leur cas pour ajouter un chapitre à la légende de Stephen Curry, qui savoure un quatrième championnat en huit ans.

Choisi le joueur par excellence de la finale de la NBA pour la première fois de sa carrière à la suite du gain de 103 à 90 des siens dans le sixième match de la série, Curry a évidemment exprimé sa joie. Même s’il compte désormais quatre titres du circuit Silver en carrière, le plus récent lui donne un goût bien particulier.

«Celui-là est différent, certainement, sachant ce que les trois dernières années ont représenté. Il y a eu les blessures, le changement de garde et de formation. [Andrew] Wiggins est arrivé, tout comme les jeunes, a-t-il dit en conférence de presse. Quand on a dit qu’on croyait revenir à ce niveau, cela ne faisait pas de sens aux yeux de plusieurs. Maintenant, nous avons quatre championnats. C’est spécial.»

Effectivement, le dernier trophée Larry-O’Brien des Warriors datait précédemment de 2018. L’équipe a vécu des moments durs par la suite, quelques éléments-clés comme Kevin Durant quittant sous d’autres cieux. Curry a subi une blessure à la main en 2019 et les performances du club en ont été grandement affectées. Cependant, l’échange amenant Wiggins en Californie conclu avec les Timberwolves du Minnesota en février 2020 a permis à Golden State de revenir en force et de faire oublier quelques années difficiles. Et surtout, Curry était toujours dans les parages, prêt à en offrir autant à l’organisation.

«Steph me rappelle tellement Tim Duncan. Certes, ce sont des joueurs totalement différents, mais le côté humain, le talent, l’humilité et la confiance forment chez lui une combinaison formidable incitant chacun à vouloir gagner pour lui, a complimenté l’entraîneur-chef des vainqueurs, Steve Kerr. Sans lui, rien de cela ne serait arrivé. D’après moi, il s’agit d’un couronnement.»

Pleinement mérité

Âgé de 34 ans, Curry a inscrit en moyenne 31,2 points par rencontre pendant la finale et sa sélection à titre de joueur le plus utile du tour ultime ne constitue pas une surprise, en dépit d’une récolte moindre dans la cinquième partie, durant laquelle il avait été incapable de réussir un seul tir de trois points.

«J’ai vu ce trophée de près trois fois et là, je le prends chez moi. [....] C’est formidable. On continue de travailler en suivant un objectif et de bonnes choses surviennent. Vous savez ce que je veux dire? Car c’est cela le message ici», a-t-il insisté en évoquant l’importance des efforts à consacrer pour arriver au sommet.

En 2015, Andre Iguodala avait reçu le titre de joueur le plus utile lors du championnat des Warriors tandis que Durant avait été couronné en 2017 et en 2018.