Crédit : AFP

Golf

Mickelson devra encore attendre

Publié | Mis à jour

Si Phil Mickelson souhaite toujours ajouter l’Omnium des États-Unis à sa liste des tournois gagnés, il devra patienter une autre année.

Au terme de deux rondes catastrophiques, lors desquelles il a respectivement remis des cartes de 78 (+8) et 73 (+3), l’athlète de 52 ans a quitté Brookline, au Massachusetts, de façon prématurée, vendredi.

• À lire aussi: Un départ modeste pour Maude-Aimée Leblanc au Michigan

• À lire aussi: Brooks Koepka en a assez

C’est seulement la cinquième fois de sa carrière que l’Américain rate la coupure à cet événement, le seul tournoi majeur qui manque à sa fiche. Il s’agit aussi de son deuxième pire cumulatif (+11) après deux rondes à cette compétition, lui qui pointait à +13 en 2020.

Ce n’est toutefois pas les piètres performances de Mickelson qui ont retenu l’attention à Brookline cette semaine, mais plutôt son choix de quitter le monde du golf pendant quelques mois, afin de prendre soin de lui-même, avant d’annoncer son retour dans le circuit LIV, financé par un fonds saoudien. À savoir ce que lui réserve son futur, seul Mickelson le sait, lui qui devra assurément participer une 32e fois à l’Omnium des États-Unis s’il souhait le gagner, en 2023.

Morikawa et Dahmen en tête

Il n’y avait pas que celui qui est surnommé «Lefty» sur le terrain lors de la deuxième ronde. Collin Morikawa et Joel Dahmen en ont profité pour se hisser au sommet, respectivement avec des rondes de 66 (-4) et 68 (-2).

Les deux hommes partagent ainsi le premier rang, avec un cumulatif de 135 (-5). Ils devront bien regarder derrière eux lors de la troisième journée d’activités, puisque cinq golfeurs accusent un seul coup de retard.

Le Canadien Adam Hadwin, meneur après 18 trous, a connu plus de difficulté en deuxième ronde. Il a frappé la balle à 72 (+2) reprises. Malgré tout, il pointe à égalité en 13e position, à trois frappes des meneurs.

Mackenzie Hughes est le seul autre représentant de l’unifolié à s’être qualifié pour les rondes de la fin de semaine. En vertu d’une ronde de 69 (-1), il a grimpé de 26 échelons et pointe à égalité en 31e place, avec un pointage de 141 (+1).

Corey Conners (144; +4), Nick Taylor et Ben Silverman (145; +5), ainsi que Roger Sloan (146; +6) sont les membres de la feuille d’érable qui ont été victimes du couperet.