Crédit : AFP

Golf

Maude-Aimée Leblanc se qualifie de justesse

Publié | Mis à jour

Maude-Aimée Leblanc est passée bien près de la catastrophe, vendredi à Belmont, au Michigan, mais elle a freiné sa glissade à temps lors de la deuxième ronde de la Classique Meijer, pour se qualifier pour les rondes de la fin de semaine.

La Québécoise avait pourtant bien entamé sa ronde. En vertu d’une première ronde de 70 (-2) et de trois oiselets sur le premier neuf de sa deuxième, elle affichait un pointage de cinq coups sous la normale.

Leblanc n’a toutefois pas pu faire mieux qu’un double boguey au 10e trou, avant de commettre deux bogueys de suite aux 13e et 14e fanions, ce qui la faisait théoriquement passer un coup sous la coupure, établie à deux frappes sous la normale. Elle a finalement réussi un oiselet opportun sur le 18e vert pour poursuivre la compétition.

Alena Sharp, une autre Canadienne, a vécu un scénario similaire. La femme de 41 ans a flirté avec un pointage égal à la normale durant la grande majorité de la journée, entre autres après son boguey au 16e trou. Elle a toutefois réussi deux oiselets consécutifs pour compléter sa ronde et afficher le même pointage 142 (-2) que Leblanc.

C’est toutefois Brooke M. Henderson qui affiche le meilleur résultat après 36 trous parmi les Canadiennes. L’athlète de 24 ans a remis une deuxième carte de 66 (-6), ce qui lui confère un pointage de 134 (-10) bon pour une égalité au quatrième rang avec l’Américaine Lexi Thompson et la Suédoise Madelene Sagstrom.

L’Américaine Jennifer Kupcho amorcera la troisième ronde au sommet, en raison d’un cumulatif de 130 (-14).