Séries de la LNH

L’Avalanche devra faire mentir l’histoire récente

Publié | Mis à jour

Si l’Avalanche du Colorado souhaite mettre la main sur sa première coupe Stanley depuis 2001, il lui faudra éviter de tomber dans le même piège que d’autres participants récents à la finale.

En l’emportant 4 à 3 en prolongation contre le Lightning de Tampa Bay, mercredi, la formation de Denver a certes effectué un pas important en gagnant le premier match de la série, qui se poursuivra samedi au Ball Arena. Cependant, un triomphe d’entrée de jeu n’est pas nécessairement garant de l’avenir. 

D’ailleurs, le club ayant savouré la victoire dans la rencontre initiale de la finale a éventuellement échappé celle-ci en 2018, 2019 et 2020. Dans l’ordre, les Golden Knights de Vegas, les Bruins de Boston et les Stars de Dallas avaient trébuché respectivement devant les Capitals de Washington, les Blues de St. Louis et le Lightning.

L’an dernier, les «Bolts» ont renversé la tendance face au Canadien de Montréal, qu’ils avaient battu trois fois d’affilée avant de perdre le quatrième duel et de soulever le trophée au terme du cinquième.

Également, les doubles champions en titre ont prouvé ce printemps que l’adversaire ne peut rien prendre pour acquis contre eux. Au premier tour, les Maple Leafs de Toronto avaient écrasé Tampa Bay 5 à 0 en ouverture de série, pour ensuite baisser pavillon dans le septième match. En finale de l’Association de l’Est, les Rangers de New York ont signé deux gains de suite pour entamer les hostilités, avant de voir les hommes de l’entraîneur-chef Jon Cooper répliquer avec quatre victoires consécutives.