HKN-SPO-NEW-YORK-RANGERS-V-TAMPA-BAY-LIGHTNING---GAME-SIX

Crédit : Photos d'archives, AFP

LNH

LNH: Makar et Vasilevskiy comme prétendants

Publié | Mis à jour

Andreï Vasilevskiy a gravé son nom sur le trophée Conn-Smythe l’an dernier. Advenant un troisième sacre du Lightning, le gardien de 27 ans se retrouverait comme l’un des plus sérieux candidats pour obtenir ce prestigieux trophée.

Mais Vasilevskiy n’est pas le seul dans la course. Cale Makar recevra également sa part de votes, surtout dans le cas d’une conquête de la Coupe Stanley de l’Avalanche. Si Vasilevskiy et Makar se détachent un peu du groupe, il y a d’autres aspirants pour ce trophée.

Cale Makar - Avalanche

«Le meilleur défenseur au monde.» Nathan MacKinnon n’a pas hésité une seconde pour offrir ce compliment à Cale Makar. À 23 ans seulement, Makar est déjà l’un des meilleurs de sa profession. Ça ne fait aucun doute. Depuis le début des séries, le quatrième choix au total lors du repêchage de 2017 n’a pas juste joué un rôle défensif, il est aussi l’un des moteurs offensifs de l’Avalanche.

Avant l’ouverture de la finale, Makar se retrouvait au sommet des pointeurs de son équipe avec 22 points (5 buts, 17 passes). Il présentait un excellent différentiel de +11. À cinq contre cinq, il forme le meilleur duo de défenseurs de la LNH avec Devon Toews. En finale de l’Ouest, Makar a réalisé tout un boulot pour ralentir Connor McDavid. Très peu de joueurs peuvent rivaliser de rapidité avec McDavid. Makar fait partie de cette rare espèce.

Andreï Vasilevskiy - Lightning

Le Lightning a la chance d’écrire l’histoire avec trois conquêtes de la Coupe Stanley d’affilée. Andreï Vasilevskiy pourrait également pondre un passage historique. S’il devait soulever le trophée Conn-Smythe pour une deuxième année d’affilée, il deviendrait le premier gardien depuis Bernard Parent, avec les Flyers de Philadelphie en 1974 et en 1975, à réaliser cet exploit.

À ce jour, seuls Parent (deux fois) et Patrick Roy (trois fois) ont gagné ce titre à plus d’une reprise. Vasilevskiy a encore une fois trouvé une façon d’être à son sommet lors des matchs cruciaux. Depuis le début des séries, le numéro 88 a un dossier de 12 victoires et 5 revers avec une moyenne de 2,27 et un taux d’efficacité de ,928.

Nathan MacKinnon - Avalanche

Jon Cooper a un don pour inventer des images parfaites. Quand il a décrit MacKinnon, il a dit du centre de l’Avalanche qu’il portait deux épées, celle de la rapidité et celle de la puissance. C’était une belle façon de décrire MacKinnon. En finale de l’Ouest, MacKinnon a remporté son duel contre l’autre géant, Connor McDavid. Sur le strict plan des statistiques, MacKinnon a récolté cinq points (3 buts, 2 passes) en quatre matchs contre les Oilers. On ne parle pas de chiffres faramineux. Mais il était le meilleur attaquant sur la glace. Il a déjà 18 points (11 buts, 7 passes) après 14 matchs en séries.

Steven Stamkos - Lightning

Stamkos porte le «C» de capitaine et ça ne tient pas du hasard. Il est l’âme de cette équipe. Son impact ne se lit pas uniquement sur une feuille de pointage. Oui, il a de bonnes statistiques avec 15 points (9 buts, 6 passes) en 17 rencontres. Mais il a surtout démontré beaucoup de courage depuis le début des séries en sacrifiant son corps pour bloquer des tirs. Il a aussi apporté une carte de la robustesse dans son jeu avec 45 mises en échec. En finale de l’Est, Stamkos a marqué les deux buts du Lightning dans un gain de 2 à 1 contre les Rangers lors du sixième match. Il inspire ses coéquipiers de plusieurs façons.

Nikita Kucherov - Lightning

Victor Hedman a gagné le Conn-Smythe en 2020. Vasilevskiy a suivi en 2021. Kucherov a terminé au sommet des pointeurs lors des deux dernières années en séries, mais il n’a toujours pas reçu cet honneur. En 2020, Kucherov avait obtenu 34 points (7 buts, 27 passes) en 25 matchs. L’an dernier, il avait été aussi dominant avec 32 points (8 buts, 24 passes) en 23 matchs. Avec 23 points (7 buts, 16 passes) après 17 matchs, le numéro 86 pourrait atteindre le plateau des 30 points. Mais il aura besoin de 32 points pour devancer le monstre à deux têtes des Oilers, McDavid (33 points) et Draisaitl (32 points) au sommet des pointeurs cette saison.