Crédit : Photo courtoisie Ligue canadienne de football/David Chidley

Alouettes de Montréal

Les Alouettes doivent profiter de la rouille des Argos

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal auront le privilège d’avoir déjà chassé la rouille lorsqu’ils se présenteront sur le terrain du BMO Field, jeudi à Toronto, pour y affronter les Argonauts. 

Les favoris de la foule, eux, en seront à leur premier duel de la campagne 2022.

La formation ontarienne a profité d’une semaine de repos pour amorcer la saison, tandis que les Moineaux ont eu la chance d’affronter les Stampeders de Calgary, devant lesquels ils se sont inclinés 30 à 27.

L’entraîneur-chef des «Argos» redoute d’ailleurs ce match, non pas en raison de l’adversaire, mais plutôt parce que ses hommes n’ont pas encore joué un duel de saison régulière.

«Ce n’est jamais un beau match la première semaine, a-t-il dit, lui dont les propos ont été repris par le "Toronto Sun". Nous devons simplement trouver un moyen de gagner, d’appliquer les trucs de base adéquatement, de prendre soin du ballon et de bien faire sur nos unités spéciales. Nous devrions nous en sortir.»

En 2022, les Argonauts tenteront de poursuivre leurs succès de la saison précédente, eux qui avaient conclu la saison écourtée au premier rang de l’Association de l’Est. Pour y arriver, ils ont ajouté plusieurs noms connus à leur formation, dont le porteur de ballon Andrew Harris et le receveur de passes Brandon Banks.

Stern s’excuse

La rivalité n’est plus à faire entre les Argonauts et les Alouettes, mais le propriétaire de la formation de la Belle Province a ajouté de l’huile sur le feu, mardi, en affirmant que son équipe allait «tuer Toronto».

Stern s’est excusé pour son choix de mots, mercredi, sur son compte Twitter. «Tuer n’était pas le bon mot à utiliser, peut-on lire dans le gazouillis. Deux excellentes équipes, ce sera un bon match, mais je dois croire que les Alouettes vont l’emporter.»

En 2021, les deux équipes s’étaient échangé les honneurs d’une série de deux duels en saison régulière. Les Argonauts avaient triomphé 30 à 27 au BMO Field, avant de voir les Alouettes, plus tard dans la saison, gagner 37 à 16 au Stade Percival-Molson.

Le duel de jeudi sera le premier de trois entre les deux formations, qui compléteront la saison avec une série aller-retour, au mois d’octobre.