Crédit : AFP

F1

F1: le Grand Prix d'Australie prolongé jusqu'en 2035

Publié | Mis à jour

Le Grand Prix d'Australie de Formule 1 à Melbourne a été prolongé de dix ans jusqu'en 2035, a annoncé jeudi le promoteur du championnat du monde, Formula 1.

Organisé de 1985 à 1995 à Adélaïde, le GP d'Australie a déménagé l'année suivante à Melbourne et s'est tenu sans discontinuer depuis, à l'exception de 2020 et 2021 en raison de la pandémie.

Depuis son arrivée au calendrier, Melbourne avait l'habitude de lancer la saison de F1 - sauf en 2006, 2010 et 2022, quand le championnat a commencé à Bahreïn. 

En 2023, dans un calendrier qui reste à parfaire et pourrait contenir un record de 23 ou 24 dates, il est peu probable que l'Australie soit le premier Grand Prix de l'année, précise une source proche des négociations entre la F1 et le promoteur local.

«La course a toujours été considérée comme l'une des préférées des fans, des pilotes et des équipes. Melbourne est une ville internationale incroyable et dynamique qui correspond parfaitement à notre sport», explique Stefano Domenicali, PDG de la F1, dans un communiqué.

Pour la première fois en 2023, la Formule 2 et la Formule 3, séries d'éclosion des jeunes talents, se produiront également à Melbourne le même week-end que la F1. 

Sur un circuit rénové

Dans le cadre de ce partenariat renouvelé, le circuit de l'Albert Park va être rénové, avec une modernisation du paddock et de la voie des stands. 

Sydney, l'autre grande métropole australienne, avait voulu récupérer le Grand Prix, mais c'est bien l'offre de Melbourne qui a eu les faveurs de la F1.

«Le Grand Prix d'Australie n'a jamais été aussi important, avec plus de 419 000 personnes se rendant à l'Albert Park pour la course de cette année», souligne Martin Pakula, ministre du Tourisme de l'État de Victoria, dans le communiqué de la F1. 

«Nous savons combien cet événement est important pour notre économie et c'est pourquoi nous avons assuré la plus longue prolongation de la course depuis qu'elle se déroule à Melbourne», applaudit-il.