Crédit : AFP

Tennis

Serena Williams invitée à Wimbledon

Publié | Mis à jour

Serena Williams, qui n'a plus joué depuis son abandon l'an dernier au premier tour de Wimbledon, a reçu une invitation (wild card) pour participer à la prochaine édition du tournoi londonien, ont annoncé mardi les organisateurs.

L'Américaine de 40 ans, qui a remporté 7 fois le titre sur le gazon londonien, est retombée à la 1.208e place mondiale. Elle avait laissé entendre dans la matinée qu'elle avait l'intention de jouer à Wimbledon cette saison.

• À lire aussi: Andy Murray doit prendre un pas de recul

• À lire aussi: Un inconnu remporte le tournoi de Bois-le-Duc

Près d'un an après son dernier match, écourté par une blessure, et des mois passés loin des courts au point de laisser son coach s'engager au côté d'une autre joueuse, Serena Williams a surpris son monde mardi: elle sera dans deux semaines à Wimbledon (27 juin-10 juillet).

En juillet 2021, c'est blessée à une cuisse et contrainte à l'abandon au premier tour face à la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (100e mondiale) que la reine Serena (alors 8e à la WTA) avait quitté le Central du prestigieux club londonien. Depuis, pour avoir des nouvelles, c'est sur les réseaux sociaux qu'il fallait les chercher: Serena chez elle avec sa fille, aux défilés de mode ou encore récemment au Grand Prix de F1 de Miami...

Mais mardi, c'est une photo de pieds chaussés de blanc et foulant manifestement un court de tennis en gazon qu'elle a postée sur Instagram avec ce message empreint de mystère et d'espoir: «SW (pour Serena Williams, NDLR) et SW 19 (le code postal de Wimbledon). C'est un rendez-vous ! On se voit là-bas», a écrit l'ancienne N.1 mondiale.

Toutefois, à 40 ans, la joueuse aux 23 titres du Grand Chelem, dont sept à Wimbledon, est tombée au 1208e rang mondial, n'a pas utilisé son classement protégé (possibilité offerte aux joueurs écartés du circuit pour de longues blessures) et ne pouvait donc plus compter que sur une des wild cards (invitations distribuées par les organisateurs) pour intégrer le tableau.

Et effectivement, quelques heures plus tard, Wimbledon annonçait la liste des premières invitations distribuées: en plus de cinq joueuses britanniques au palmarès diaphane, le nom de la plus grande joueuse de l'histoire, Serena Williams.

En double à Eastbourne

La cadette des soeurs Williams jouera bien son 21e Wimbledon en simple, après en avoir soulevé le trophée en 2002, 2003, 2009, 2010, 2012, 2015 et 2016. Elle y avait encore atteint la finale en 2018 et 2019 sans jamais parvenir à remporter ce 24e titre majeur qui lui aurait permis d'égaler le record de Margaret Court.

Cette année, outre l'inconnue liée à son manque de jeu, elle sera privée de l'appui de son entraîneur, Patrick Mouratoglou, qui, a insisté son entourage auprès de l'AFP, est désormais «coach de Simona Halep».

L'entraîneur français avait annoncé le 7 avril que Serena Williams, qu'il accompagnait depuis 2012 (avec durant cette période 10 tournois du Grand Chelem supplémentaires au palmarès de l'Américaine) mais qui ne jouait plus en compétition depuis des mois, lui avait laissé une «porte ouverte» pour qu'il travaille avec quelqu'un d'autre «au moins à court terme».

Sans son coach vedette, sans repères, avec une préparation physique qui ne sera vraisemblablement pas optimale, le retour de Serena Williams à Wimbledon ne s'annonce pas forcément triomphal.

Pour toute préparation, elle refera ses tout premiers pas en compétition la semaine prochaine sur le gazon d'Eastbourne, où elle jouera le double associée à la Tunisienne Ons Jabeur (4e mondiale en simple).

«Je suis très heureuse de revenir (à Eastbourne) en Angleterre et d'être de retour sur gazon, une surface qui m'a tellement réussi durant ma carrière», rappelle l'Américaine dans un communiqué de la Fédération anglaise de tennis (LTA).

Son 73e et dernier titre remonte au 12 janvier 2020 à Auckland. C'était aussi sa dernière finale.      

Wawrinka également

Stan Wawrinka, 290e mondial, a obtenu une invitation (wild card) pour le tournoi de Wimbledon, ont annoncé mardi les organisateurs du seul tournoi du Grand Chelem manquant au palmarès du Suisse.

À 37 ans, il tente de revenir à son meilleur niveau après une double opération et des mois d'inactivité pour soigner son pied gauche.

Eliminé au 1er tour à Doha en mars 2021, il n'avait repris la compétition qu'au tournoi Challenger (2e division) de Marbella fin mars 2022 pour une élimination au 1er tour.

Puis il avait perdu au premier tour à Monte-Carlo, en 8es à Rome et de nouveau au 1er tour à Roland-Garros.

Wawrinka a remporté l'Open d'Australie en 2014, Roland-Garros en 2015 et l'US Open en 2016, mais à Wimbledon il n'a jamais dépassé les quarts de finale (battu par Roger Federer en 2014 et Richard Gasquet en 2015).