Crédit : Photo d'archives Martin Alarie

MLS

CF Montréal : les matchs ne seront plus diffusés à la télévision dès l'an prochain

Publié | Mis à jour

À compter de la saison prochaine, il faudra regarder ailleurs qu’à la télévision traditionnelle pour voir les matchs du CF Montréal. La MLS et Apple ont annoncé, mardi, une entente exclusive de 10 ans pour la diffusion des matchs sur Apple TV valide jusqu’à la saison 2032.

Selon le Sports Business Journal, il s’agit d’une entente de 250 millions $ américains par année pour un total de 2,5 milliards $. La MLS devrait également toucher un revenu sur les abonnements.  

L’annonce a évidemment provoqué une onde de choc dans le milieu du sport montréalais, plus particulièrement chez TVA Sports, diffuseur officiel du club.

«TVA Sports est heureuse d’avoir contribué à l’essor et au rayonnement du CF Montréal et de la MLS depuis six ans. Nous sommes surpris et déçus de la décision de la MLS qui, selon nous, va nuire à l’engouement et à la visibilité du soccer au Québec», a réagi la chaîne dans une déclaration.

Selon ce que Le Journal a appris, TVA Sports a été mise au courant de l’entente la semaine dernière.

«Il s’agit d’un énorme partenariat, unique et novateur, pour la MLS et les clubs, qui va changer la façon de regarder les matchs», a indiqué le président et chef de la direction du CF Montréal, Gabriel Gervais, dans une déclaration qui a été envoyée aux médias.

Coup de circuit  

Hugues Léger a été directeur général de TVA Sports et directeur du marketing de l’Impact de Montréal. Il est désormais entrepreneur en technologie et travaille avec Tennis Canada notamment.

Il suit de très près l’actualité financière reliée au monde du sport et il estime qu’il s’agit d’un coup de circuit pour la MLS.

«C’est une très, très bonne entente pour la MLS. [Le commissaire] Don Garber avait annoncé publiquement ses intentions, ils voulaient 300 millions par année, ils ont eu 250, c’est un très bon deal.»

«Ce qui est surprenant, c’est que la ligue soit allée entièrement dans la diffusion en continu. Elle a mis tous ses œufs dans le même panier. C’est un choix très audacieux qui vise une clientèle plus jeune.»

Pas de panique  

La nouvelle a ébranlé les amateurs de soccer montréalais, plusieurs craignant pour la survie du CF Montréal dans un tel contexte. Hugues Léger se veut rassurant même s’il reconnaît qu’il y a un risque que les chaînes sportives se désintéressent du produit.

«Il faut prendre un pas de recul, il va toujours y avoir un noyau d’amateurs qui vont retrouver l’équipe. Il va y avoir un déplacement de clientèle qui va se faire avec le temps. Les gens consomment la télé différemment et si on regarde tous les sports, ils développent leurs propres médias.»

Est-ce que c’est à cette nouvelle que Joey Saputo faisait référence lorsqu’au Journal, la semaine dernière, il a dit savoir que «ça sera difficile pour les prochaines années?»

«Joey savait très bien ce qui se préparait, c’est une décision audacieuse, estime Hugues Léger. Tu perds une petite partie de ton auditoire télé pour bâtir une nouvelle clientèle.»

Une première en Amérique du Nord  

La MLS a pris tout le monde par surprise en annonçant cette entente de 10 ans avec Apple pour la diffusion de tous ses matchs sur Apple TV. Les rencontres ne seront donc plus diffusées à la télé traditionnelle à moins d’ententes locales.

Le circuit devient la première grande ligue nord-américaine à faire la transition complète vers la diffusion en continu, délaissant la télé traditionnelle. La Ligue majeure de baseball a une entente avec Apple depuis cette saison, mais celle-ci ne couvre pas l’ensemble des matchs.

Tous les contrats télévisuels de la MLS viennent à échéance à la fin de la saison, c’est donc dire que le moment était bien choisi pour négocier une entente globale.

L’entente est de loin supérieure aux sommes que récolte actuellement la MLS. En vertu d’une entente avec ESPN et Fox Sports, le circuit a reçu 75 M$ US annuellement entre 2015 et 2022. Univision verse 15 M$ US annuellement pour la diffusion en espagnol alors que TSN et TVA Sports versent la même somme pour le marché canadien.

Abonnement supplémentaire  

C’est donc dire qu’il faudra un abonnement supplémentaire pour regarder les matchs et la diffusion locale est plus qu’incertaine.

Ce sont plus de 900 rencontres qui seront proposées, dont celles de la MLS et des ligues préparatoires MLS Next Pro et MLS Next.

Pour le moment, il est impossible de savoir combien coûteront les forfaits pour s’abonner au service. Pour Apple TV +, il en coûte 5,99 $ par mois, mais les abonnés n’auront pas accès à tous les matchs.

Le commissaire de la MLS, Don Garber, a parlé «d’un partenaire idéal pour accélérer la croissance du circuit dans les années à venir», lors d’une visioconférence.

En français  

La MLS a l’intention de construire des studios afin de centraliser la production des matchs.

«La plupart de nos clubs produisent leurs matchs localement, mais nous pensons que ça sera plus efficace de tout centraliser», a indiqué Gary Stevenson.

Ce qu’on sait, c’est que les parties seront offertes en trois langues dès la première année de l’entente. Il y aura l’anglais et l’espagnol, de même que le français. Mais on ne sait pas encore si ce sont des descripteurs et analystes québécois qui seront retenus.

On a aussi précisé qu’il serait possible d’avoir la description des stations de radio locales.