Crédit : FRÉDÉRIC MARCOUX/AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

L’occasion d’une vie pour Jeshrun Antwi

Publié | Mis à jour

Le ballon est dans les mains de Jeshrun Antwi et il ne tient qu’à lui de le garder.

En raison de la sérieuse blessure qu’a subi William Stanback la semaine dernière, les Alouettes de Montréal feront confiance au porteur de ballon canadien jeudi soir conte les Argonauts à Toronto.

Antwi est bien conscient que ce type d’opportunité est plutôt rare.

«C’est quelque chose dont je rêve depuis longtemps. Tous les joueurs rêvent d’être le partant. De l’être cette semaine, c’est un rêve qui devient réalité», a-t-il affirmé après l’entraînement de lundi.

Quand Stanback s’est fait mal, Antwi a très bien fait en relève contre les Stampeders de Calgary, amassant au passage 98 verges en sept courses. Il a également attrapé quatre passes pour 16 verges.

Dans l’esprit de l’entraîneur des porteurs de ballon des Alouettes, André Bolduc, il ne fait aucun doute que le jeune homme de 24 ans est prêt à assumer de plus grandes responsabilités.

«Je n’ai aucune inquiétude qu’il puisse être un partant dans notre ligue. Il est rendu là», a dit le Québécois.

«J’ai préparé de nouveaux jeux juste pour lui, a renchéri Bolduc. C’est un super coureur et il a une super vision. Les joueurs de ligne offensive aiment ça, parce qu’il ne se trompe jamais.»

Fier Canadien

Celui qui a grandi en Alberta voit aussi l’occasion qui se présente à lui comme une opportunité de démontrer le savoir-faire canadien.

«C’est un honneur, parce que je sais qu’il n’y a pas beaucoup de porteurs de ballon canadiens dans notre ligue. Je prends la chose très au sérieux. Je suis prêt à faire le travail.»

«En grandissant au Canada, j'ai suivi les carrières de Jon Cornish, d'Andrew Harris, de Jerome Messam, des excellents demis offensifs canadiens. C'est un bel honneur que je ne prends pas à la légère», a-t-il tenu à répéter.

Apprendre de ses erreurs

En 2021, à sa première campagne chez les professionnels, Antwi a amorcé le dernier match de la saison régulière face au Rouge et Noir d’Ottawa. Disons qu’il n’avait pas connu sa meilleure performance, échappant le ballon à trois reprises dans un revers de 19 à 18.

«Le dernier [échappé] nous a coûté le match, a-t-il admis. [...] Si je m'accroche au ballon, nous réussissons un placement et gagnons. Nous étions en position de deuxième essai et trois verges à franchir. J'aurais pu juste obtenir le premier essai, mais j'ai essayé de marquer.»

«J’ai appris que je ne devais pas essayer de trop en faire.»

______________

L’espoir de revoir William Stanback

Officiellement, le nom du porteur de ballon des Alouettes de Montréal William Stanback a été inscrit sur la liste des blessés pour une période de six semaines, mais il serait très surprenant – voire impossible – de le revoir sur le terrain aussi tôt.

L’Américain de 27 ans est passé sous le bistouri mardi, lui qui s’est fracturé la cheville gauche dans le premier match de la saison régulière.

«Ça va dépendre de comment se déroulent son opération et sa réhabilitation», a indiqué le directeur général Danny Maciocia, lorsqu’il a été questionné sur la durée réelle de l’absence de son joueur étoile.

«J’ai tendance à croire qu’on va le revoir plus tard pendant l’année.»

Le DG s’assurera d’ailleurs que Stanback ne reste pas à la maison pendant sa convalescence.

«Ce qui sera très important dans son cas, c’est de le garder occupé ici, a révélé Maciocia. Je veux qu’il reste dans l’entourage de l’équipe, qu’il assiste aux réunions et qu’il se sente bien. Je pense que cela va l’aider dans sa guérison.»

Place au plan B

De son côté, l’entraîneur des porteurs de ballon, André Bolduc, préfère se dire que Stanback ne reviendra pas en 2022.

«Moi, je me prépare comme s’il ne jouera plus cette année. On parle d’une opération, donc huit ou dix semaines, en plus de la réhabilitation. Je prépare les autres [porteurs de ballon]. Il faut croire en notre système.»

Derrière Jeshrun Antwi face aux Argonauts de Toronto jeudi, c’est l’Américain Shane Simpson qui servira de police d’assurance. Ce dernier a été embauché en début de semaine. Il faut aussi s’attendre à voir le receveur Chandler Worthy être utilisé comme demi inséré.

«Je me suis amusé un peu dans les derniers jours avec notre livre de jeu et il sera un bon complément à notre attaque», a dit Bolduc à propos de Worthy, qui agira aussi comme retourneur dans la Ville Reine en raison de la blessure de Mario Alford.

_____________

Les Alouettes acquièrent un porteur de ballon

Les Alouettes de Montréal ont réalisé une transaction avec les Elks d’Edmonton pour mettre la main sur le porteur de ballon américain Walter Fletcher, mardi.

Pour obtenir les services de l’athlète de 25 ans, le directeur général Danny Maciocia a cédé un choix de sixième ronde au repêchage de 2023.

«Nous ajoutons de la profondeur à notre équipe, a déclaré le DG dans un communiqué de son organisation. Walter a livré la marchandise chaque fois que son nom a été appelé et il est très talentueux. Il connaît notre ligue et il s'agit d'un atout important pour nous.»

En 11 matchs en carrière avec les Elks, Fletcher a amassé 302 verges en 67 courses. Il a également attrapé 22 ballons pour des gains de 177 verges. Il ne devrait pas être de la formation des Moineaux jeudi.