Archive number: M318964

Photo : Lewis Hamilton n’a pas caché qu’il a souffert physiquement après son parcours au Grand Prix d’Azerbaïdjan, dimanche. Crédit : Photo courtoisie, Mercedes-Benz AG

F1

GP du Canada: Lewis Hamilton assure qu’il viendra à Montréal

Publié | Mis à jour

Au lendemain d’une déclaration du patron de l’écurie Mercedes, Toto Wolff, selon laquelle son pilote Lewis Hamilton pourrait rater le Grand Prix du Canada, le principal intéressé s’est fait plutôt rassurant. 

Le septuple champion du monde a indiqué hier, sur son compte Instagram, qu’il ne manquerait pas cette course « pour rien au monde ».

Hamilton a été probablement le pilote le plus touché par le phénomène du « marsouinage » à Bakou dimanche. 

Les nouvelles monoplaces introduites cette année souffrent d’un problème de rebonds extrêmes dans les lignes droites.

Le Britannique a pris une longue pause avant de sortir de sa voiture au terme, a-t-il reconnu, de « la course la plus difficile de sa carrière ».

« Rien de sérieux »

Mais, au profit de traitements d’acuponcture et de physio, Hamilton dit se sentir beaucoup mieux.

« J’ai des ecchymoses, mon dos est un peu douloureux et contusionné, mais il n’y a rien de sérieux », a-t-il raconté sur les réseaux sociaux.

Le pilote de 37 ans a affirmé qu’à un certain moment, au Grand Prix d’Azerbaïdjan dimanche, il a dû lever le pied sur la ligne droite pour éviter une éventuelle perte de contrôle de sa monoplace.

« Percuter un mur à 290 km/h, a-t-il poursuivi, est évidemment une source de préoccupation. Dans les 10 derniers tours, je devais serrer les dents et espérer que tout se passe bien. J’avais simplement hâte de voir le drapeau à damier. »

Hamilton a fait du circuit Gilles--Villeneuve un véritable terrain de jeu. Il compte sept victoires à Montréal (tout comme Michael Schumacher), dont sa première en Formule 1, en 2007.

Lafleur et Villeneuve honorés

Le Grand Prix du Canada devrait organiser une conférence de presse cette semaine (la journée n’avait pas encore été annoncée hier) pour rendre hommage au hockeyeur Guy Lafleur (décédé le 22 avril) et au pilote Jacques Villeneuve, qui célébrera en octobre le 25e anniversaire de sa conquête du titre mondial en F1. 

Villeneuve sera présent et on souhaite aussi compter sur la participation des deux fils de la légende du Tricolore, Martin et Mark. 

D’ailleurs, les inscriptions « Salut Gilles » et « Salut Guy 10 » seront visibles sur la piste près de la ligne de départ et d’arrivée.

Gilles Villeneuve, vainqueur du premier Grand Prix du Canada, présenté à Montréal en 1978, et Lafleur, considérés comme deux des plus grandes personnalités sportives de l’histoire du Canada, s’étaient liés d’amitié lorsqu’ils étaient au sommet de leur carrière respective.