Golf

Brooks Koepka en a assez

Publié | Mis à jour

Le golfeur Brooks Koepka participera à l’Omnium des États-Unis cette semaine et il peine à comprendre la controverse soulevée par les médias relativement au choix de certains joueurs de se joindre au nouveau circuit LIV.

Contrairement aux organisateurs des autres majeurs de la PGA, ceux du tournoi qui se mettra en branle jeudi au club de Brookline, au Massachusetts, ont autorisé les têtes d’affiche de LIV à prendre part à leur événement. Pour Koepka, il est préférable de parler d’aspects davantage positifs afin d’offrir une bonne publicité à l’Omnium ainsi qu’aux autres compétitions et au sport en tant que tel.

«Je suis ici à l’Omnium des États-Unis et prêt à le jouer. Je pense que tout cela est triste. Vous placez tous ce nuage noir au-dessus du tournoi», a-t-il dit au réseau CBS Sports en visant les médias dans l’ensemble.

«Je suis fatigué de toutes ces conversations et de ces histoires, a-t-il enchaîné, précisant ne pas avoir trop songé à l’idée de jouer au sein du "circuit maudit". Nous sommes ici pour performer et vous parlez encore d’un événement ayant eu lieu la semaine passée.»

Cette compétition est en fait le premier événement de l’histoire de LIV qui s’est déroulé à Londres la semaine passée. Charl Schwartzel a été le vainqueur individuel, aidant aussi le Stinger GC à gagner le tournoi par équipe.

LIV est financé par le fonds d’investissement public d’Arabie saoudite et propose des bourses alléchantes. D’ailleurs, Schwartzel a empoché 4,75 millions $ pour son weekend de travail. Au nombre des golfeurs qui ont opté pour cette organisation, il y a Bryson DeChambeau et Phil Mickelson. En raison de leur engagement avec LIV, ils ont été suspendus indéfiniment par la PGA.