Crédit : AFP

Séries de la LNH

«Vous devez être capables de battre les meilleurs»

Publié | Mis à jour

L’Avalanche du Colorado a certes présenté la meilleure fiche de l’Association de l’Ouest en saison régulière et a vaincu de bonnes formations en séries, mais le défi qui l’attend en finale de la Coupe Stanley est imposant et tous dans son vestiaire en sont conscients.

Dès mercredi, jour du premier match de la série, les «Avs» seront confrontés à une formation ayant du bagage et sachant comment gagner.  

Le Lightning de Tampa Bay a montré ce printemps pourquoi il a remporté la coupe au cours des deux dernières années. Ses joueurs-clés, que ce soit Andrei Vasilevskiy, Steven Stamkos ou Nikita Kucherov, ainsi que ses éléments de soutien répondent présent sans exception. 

L’absence de Brayden Point ne s’est pas trop fait sentir grâce à l’engagement de chaque porte-couleurs de la formation, bien motivée à rééditer l’exploit des grandes dynasties en soulevant une troisième coupe d’affilée.

Évidemment, du côté du Colorado, le respect à l’égard de l’adversaire est bien senti, même si les «Bolts» ont récolté neuf points de moins que l’Avalanche pendant le calendrier régulier et qu’ils entameront la finale à l’étranger. 

D’ailleurs, le Lightning a commencé chacune de ses trois séries précédentes en territoire ennemi.

AVALANCHE_OILERS -

«Selon ma façon de voir les choses, pour être le meilleur, vous devez être capables de battre les meilleurs, a philosophé l’entraîneur-chef de l’Avalanche, Jared Bednar, tel que rapporté par le réseau ESPN, dimanche. Ils constituent l’équipe que tout le monde essaie de reproduire. Ils sont en finale pour la troisième fois de suite, ils ont gagné à deux reprises déjà. 

«C’est ce que chaque club tente de réussir. Ce n’est pas seulement de se rendre là, mais d’y rester et de se retrouver dans les conversations à chaque saison, avec les meilleures formations de la ligue. Ils se présentent pour prouver qu’ils sont les seuls et uniques.»

Une montagne à conquérir 

Toutefois, les troupiers de Bednar ne débarqueront pas sur la patinoire du Ball Arena avec un sentiment d’infériorité. Ayant obtenu 12 gains en 14 affrontements éliminatoires jusqu’ici, ils croient avoir tous les outils requis pour succéder à leurs rivaux au sommet de la montagne de la LNH.

«Ils représentent une très bonne équipe, mais nous avons aussi confiance en nous-mêmes, a ainsi affirmé le défenseur Bowen Byram. Nous avons vraiment un bon club. 

«Ce n’est pas facile d’accéder à la finale. Nous sommes excités d’y être. Ils constituent un bon club et nous devrons être à notre mieux pour les vaincre. Cependant, nous sommes enthousiastes quant à ce défi.»

Et quelle sera la recette pour venir à bout du Lightning qui n’est pas du tout intimidé par quiconque devant lui?

«Nous devons jouer selon notre identité, a souhaité Bednar. Il y a des clés précises que nous devons regarder et des trucs que nous tenterons d’accomplir en zone offensive. Ça commence avec notre coup de patin. Ils forment un club avec de la profondeur, un groupe très engagé au plan défensif et très dangereux en attaque. 

«Le gardien est excellent. Ils sont de retour pour une raison, n’est-ce pas? Il s’agit d’une formation contre laquelle il est très dur de gagner. Nous devrons être prêts pour ce défi.»

La chaîne TVA Sports diffusera tous les matchs de la finale de la Coupe Stanley.