Canadiens de Montréal

Martin Lafleur poursuit l’œuvre de son père

TVA Nouvelles

Publié | Mis à jour

Le fils de Guy Lafleur, Martin Lafleur, a décidé de poursuivre l’œuvre de son père en contribuant lui aussi à la recherche sur le cancer au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). 

«C’était vraiment important pour moi et ma famille de faire ça. Je trouve que c’est une belle opportunité de continuer ce fond-là et continuer à ramasser des fonds pour la recherche sur le cancer», explique celui qui a perdu son père d’un cancer le 22 avril. 

Le Fonds Guy Lafleur avait été lancé en mars 2021 par le Démon blond, en collaboration avec la Fondation du CHUM, afin d’amasser des fonds pour financer la recherche sur le cancer. 

C’est maintenant à son fils de reprendre le flambeau. 

«Il a tout donné sur la glace et en dehors de la glace. C’est quelqu’un que j’ai toujours admiré et pour moi, c’est un honneur de continuer cette vocation-là qu’il a commencé», affirme Martin Lafleur. 

Recherche en l’honneur de Guy Lafleur  

Des chercheurs en oncologie du CHUM se sont mobilisés pour mettre sur pied un programme «pour honorer la mémoire de M. Lafleur». 

«Un grand programme en médecine de précision qui va durer, on l’espère, 10, 15, 20 ans», mentionne Réjean Lapointe, chercheur au centre de recherche du CHUM. 

«Le but, c’est de trouver chez chaque patient un médicament qui sera sur mesure, en fonction des spécificités de sa tumeur, et évidemment, on espère que ça va sauver des vies davantage et améliorer la qualité de vie des patients atteints du cancer», ajoute le chercheur.