Crédit : AFP

F1

Un doublé Red Bull à Bakou

Publié | Mis à jour

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix d'Azerbaïdjan dimanche dans les rues de Bakou, son cinquième succès de la saison et le 25e de sa carrière, et s'échappe au championnat de Formule 1.

Verstappen a devancé le Mexicain Sergio Pérez (Red Bull) et le Britannique George Russell (Mercedes). Le champion du monde en titre creuse son avance en tête du classement des pilotes, avec 21 points d'avance sur Pérez et 34 sur le Monégasque Charles Leclerc, parti en position de tête, mais contraint à l'abandon sur sa Ferrari avant la mi-course.   

Chez les Canadiens, Lance Stroll (Aston Martin) n’a pas été en mesure de finir la course et a terminé 16e. Nicholas Latifi (Williams) a quant à lui pris le 15e échelon du classement du GP d’Azerbaïdjan. Il est le dernier pilote à avoir franchi la ligne d’arrivée. 

«On avait un rythme incroyable aujourd'hui, il a fallu faire attention aux pneus. J'ai réussi à prendre les commandes et on a été un peu chanceux avec les abandons de Ferrari, mais on 2avait du rythme», a commenté Verstappen après la course.

Parti en deuxième ligne derrière Pérez et Leclerc, Verstappen a patiemment construit sa victoire, en dépassant son équipier qui avait trop abîmé ses pneus en début de course, puis en assistant à distance à la casse du moteur de Leclerc au 20e des 51 tours du circuit urbain de Bakou.

«La clé, ça a été la gestion des pneus, c'est ce qu'il faut ici. Tous les week-ends sont différents, il faut être précis, ça se joue sur de petits détails en course», a ajouté Verstappen. Il va pouvoir s'envoler pour Montréal l'esprit serein pour le prochain Grand Prix, dans une semaine au Canada.

Crédit photo : AFP

Au contraire, Ferrari va devoir se creuser la tête. La Scuderia a vu Leclerc abandonner sur un problème de moteur, quelques tours seulement après l'abandon de l'Espagnol Carlos Sainz Jr, dont la voiture a connu des problèmes hydrauliques.

Leclerc reste sur trois Grand Prix décevants: il y a trois semaines, il a abandonné en Espagne sur le circuit de Barcelone, et il y a deux semaines il a dû se contenter de la 4e place à Monaco, suite à une grosse erreur stratégique de son équipe.

Roi incontesté des qualifications cette saison (six pôles en huit séances), Leclerc voit Verstappen prendre le large au classement. Au classement des constructeurs, Red Bull Racing a infligé un 44-0 à Ferrari ce week-end à Bakou, en comptant le point du meilleur tour en course pour Pérez. Alerte rouge pour la Scuderia.

Classement des pilotes:

1. Max Verstappen (NED) 150 pts

2. Sergio Pérez (MEX) 129

3. Charles Leclerc (MON) 116

4. George Russell (GBR) 99

5. Carlos Sainz Jr (ESP) 83

6. Lewis Hamilton (GBR) 62

7. Lando Norris (GBR) 50

8. Valtteri Bottas (FIN) 40

9. Esteban Ocon (FRA) 31

10. Pierre Gasly (FRA) 16

11. Fernando Alonso (ESP) 16

12. Kevin Magnussen (DEN) 15

13. Daniel Ricciardo (AUS) 15

14. Sebastian Vettel (GER) 13

15. Yuki Tsunoda (JPN) 11

16. Alexander Albon (THA) 3

17. Lance Stroll (CAN) 2

18. Zhou Guanyu (CHN) 1

19. Mick Schumacher (GER) 0

20. Nico Hülkenberg (GER) 0

21. Nicholas Latifi (CAN) 0

Classement des constructeurs:

1. Red Bull 279 pts

2. Ferrari 199

3. Mercedes 161

4. McLaren-Mercedes 65

5. Alpine-Renault 47

6. Alfa Romeo 41

7. AlphaTauri-Red Bull 27

8. Haas-Ferrari 15

9. Aston Martin-Mercedes 15

10. Williams-Mercedes 3

NDLR: Sebastian Vettel (GER), positif au Covid-19, a manqué les deux premiers Grands Prix, remplacé par Nico Hülkenberg (GER)