Crédit : AFP

LNH

Pierre Dorion prépare-t-il un grand coup?

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa ne repêcheront pas parmi les cinq premiers, le 8 juillet prochain, mais leur septième sélection au total pourrait servir de monnaie d’échange pour améliorer leur attaque.

Dans un billet publié au cours des derniers jours dans le quotidien Ottawa Sun, le chroniqueur Bruce Garrioch rapporte que le directeur général Pierre Dorion pourrait se servir de son choix de premier tour et d’un jeune espoir pour ajouter un attaquant dans le top six de son club, idéalement sur le trio de Tim Stützle.      

«Une vérification auprès de quelques dirigeants de la ligue mercredi a indiqué que les Sénateurs auront des options s'ils veulent échanger le choix numéro 7, mais il devront peut-être donner un bonbon avec un espoir pour obtenir le retour qu'ils souhaitent», a rapporté le scribe chevronné.

Selon Garrioch, l’ailier du Wild du Minnesota Kevin Fiala, auteur de 33 buts et 85 points avec le Wild du Minnesota en saison régulière avant de disparaître de la carte en séries, pourrait être un joueur qui intéresse les Sens.

Le Suisse de 25 ans deviendra joueur autonome avec compensation et aura droit à l’arbitrage, cet été. L’équipe repêchera au 24e échelon et cette sélection pourrait faire partie d’une transaction.

Garrioch ajoute que les Devis du New Jersey et les Islanders de New York pourraient s’ajouter à une liste d’équipes dans la course pour obtenir les services de Fiala.

Le DG des Devils, Tom Fitzgerald, a déjà fait savoir qu’il écouterait des offres pour se départir du deuxième choix au total dans le but d’améliorer sa formation.

L'analyste de TVA Sports et ex-hockeyeur Maxim Lapierre proposait récemment aux Canadiens d'offrir leur deuxième choix du tour initial aux Devils contre la deuxième sélection au total:

La stratégie de Maxim Lapierre pour le repêchage -

Plusieurs équipes sont aux prises avec des problèmes de masse salariale, engendrés par un plafond qui n’augmente pas depuis trois ans et qui ne montera que d’un million de dollars en 2022-2023.

D’autres organisations, comme les Blackhawks de Chicago, seraient prêtes à se départir de certains joueurs d’impact pour s’approprier un choix de premier tour.