Crédit : AFP

Séries de la LNH

Qui sera le gardien de l’Avalanche?

Publié | Mis à jour

L’Avalanche du Colorado continue de soigner ses blessures de guerre en attendant d’amorcer la finale de la Coupe Stanley, mais son entraîneur-chef Jared Bednar devra répondre à une question fondamentale assez rapidement, puisque le gardien Darcy Kuemper semble prêt à effectuer un retour au jeu.

D’après ce qu’a indiqué cette semaine le site NHL.com, Kuemper est en pleine santé après avoir manqué quelques rencontres à cause d’un problème au haut du corps. Il est tombé au combat pendant la deuxième période du premier duel de la finale de l’Association de l’Ouest face aux Oilers d’Edmonton et son coéquipier Pavel Francouz a pris la relève. Les «Avs» n’ont malgré tout pas éprouvé trop d’ennuis et ont balayé leurs rivaux pour accéder au tour ultime.

Qui sera maintenant le partant en finale, soit contre le Lightning de Tampa Bay ou les Rangers de New York?

«C’est une décision difficile. Il y aura des discussions à ce propos. On décidera et on avancera à partir de là, a déclaré Bednar. Ils sont encore évalués, certes. Le travail est complété. Maintenant, il s’agit d’une question de repos et de préparation. Je me baserai sur leur boulot pour choisir mon gardien, c’est aussi simple que cela.»

Tout est sous contrôle

Détenteur d’une fiche de 6-2, d’une moyenne de buts alloués de 2,65 et d’un taux d’efficacité de ,897, Kuemper assure être dans d’excellentes dispositions. Et il a très hâte de renouer avec l’action, d’autant plus que l’enjeu sera grand.

«Je vois très bien la rondelle, tout est revenu à 100 %, a-t-il mentionné au site de la ligue. Ce n’est jamais plaisant de regarder le tout à partir des lignes de côté, particulièrement dans les gros matchs. Cependant, Frankie s’est présenté et a réalisé un excellent travail. Ce fut bien de voir les gars prendre le contrôle de la série et récolter des victoires.»

«Ça reste dur de demeurer à l’écart et d’assister aux parties. Vous souhaitez contribuer, mais quand les choses vont bien et que l’équipe gagne, vous vous sentez plus à l’aise. Vous ne regrettez pas d’avoir laissé tomber des gens», a-t-il enchaîné.

De son côté, Francouz a signé six gains en autant de décisions lors des séries 2022. Sa moyenne est de 2,86 et son taux, de ,906. Le Colorado tentera de soulever la coupe pour la première fois depuis 2001.