Crédit : AFP

Tennis

«Je me suis fait avoir», peste Berettini

Publié | Mis à jour

L'Italien Matteo Berrettini, finaliste de Wimbledon l'an dernier, s'est plaint de « s'être fait avoir » vendredi par la décision des organisations du tennis mondial de ne pas attribuer de points lors de la prochaine édition du tournoi londonien. 

« Je me suis fait complètement avoir », a déclaré Berrettini après avoir atteint la demi-finale de Stuttgart 3-6, 6-3, 6-4 face à son compatriote Lorenzo Sonego. « C'est une situation difficile, j'ai tellement de points à défendre et maintenant je ne peux plus les défendre », a expliqué le joueur de 26 ans.

En mai, la WTA comme l'ATP, qui gèrent les circuits féminin et masculin, ont annoncé qu'ils ne distribueraient pas de points aux joueurs participant au Majeur londonien: une mesure de rétorsion à la décision du All England Club d'exclure Russes et Bélarusses en raison de l'invasion de l'Ukraine, décision qui, selon les deux organismes, constitue une rupture d'équité entre joueurs. 

Conséquence: Berrettini devrait chuter de son actuel 10e rang mondial en raison du changement de calcul utilisé pour déterminer les qualifications et les classements, sans les points de l'édition de Wimbledon 2022.

L'Italie, vainqueur à Stuttgart en 2019, a expliqué qu'il devra donc trouver un autre moyen de combler son retard au classement, alors qu'il revient après trois mois d'absence pour une blessure à la main. « Je ne suis pas dans les meilleures dispositions et nous nous battons tous pour obtenir des points. Je vais jouer autant de tournois que possible », a-t-il ajouté. 

Wimbledon, a-t-il dit, semblera sans doute inchangé pour les spectateurs, mais « ce sera totalement différent pour les joueurs ». « C'est mauvais ce qui s'est passé pour les Russes et les Biélorusses, mais ce n'est pas juste non plus pour le reste des joueurs. »