Séries de la LNH

Les «Bolts» ont le vent dans les voiles

Publié | Mis à jour

Le mythique Madison Square Garden, là où les joueurs de hockey et les vedettes du petit et du grand écran se côtoient au quotidien. Encore une fois, jeudi soir, c’était la fête au domicile des Rangers.

Allumés par l’interprétation inspirée de l’hymne national par John Brancy et entretenus par le concours de calage de bière du populaire animateur Jimmy Fallon et de l’ancien joueur des Jets de New York, Nick Mangold, les 18 006 spectateurs présents dans l’amphithéâtre en ont eu pour leur argent.

La rencontre était présentée à TVA Sports et sur TVA Sports direct. Voyez les faits saillants en vidéo principale.  

Ils avaient de quoi être confiants. Avant la tenue de ce cinquième match de la finale de l’Association de l’Est, les Rangers avaient remporté huit matchs consécutifs devant eux.

C’était la fête, jusqu’à ce que Mikhail Sergachev ne décoche un tir de la ligne bleue qu’Ondrej Palat a fait dévier avec son genou. Une frappe qui donnait les devants 2 à 1 au Lightning avec seulement 1 min 50 s à faire au troisième engagement.

Soudainement, il n’y avait plus de plaisir au cinquième étage du célèbre édifice. Tellement qu’on pouvait entendre les partisans du Canadien crier dans leur salon que l’organisation n’aurait jamais dû échanger le défenseur russe.

Grâce à ce gain de 3 à 1 acquis à l’arraché (Brandon Hagel a complété la marque dans un filet désert), le Lightning rentre à la maison où il aura l’occasion, demain, d’éliminer les Rangers et d’accéder à la finale de la coupe Stanley pour la troisième fois de suite.

Un échange de buts 

Jouant de façon prudente, les deux formations ont dû patienter jusqu’au deuxième vingt avant de secouer les cordages. Ryan Lindgren fut le premier à y parvenir. Comme ce fut le cas souvent depuis cette confrontation entre ces deux adversaires, Andrei Vasilevskiy a cédé sur un tir haut, du côté du bouclier.

Une frappe qui, en apparence, avait l’air plutôt anodine et qui a tôt fait, sous la clameur de la foule, de faire trembler la passerelle de presse pourtant récemment rénovée.

D’ailleurs, c’était le premier but inscrit par les Rangers à cinq contre cinq depuis celui qu’avait marqué Mika Zibanejad en troisième période du deuxième match. Depuis les Blueshirts n’avaient secoué les cordages qu’avec l’avantage d’un homme (trois fois).

Mikhail Sergachev a donné la réplique avant que les deux équipes ne retraitent au vestiaire. Obstrué par plusieurs joueurs, donc Corey Perry, Igor Shesterkin n’a jamais vu la rondelle qui s’approchait. Tout comme lors du but gagnant.

Une occasion en or 

Si les Rangers semblaient plus inspirés au cours des deux premiers engagements, on les a sentis plus brouillons en troisième période. Une nervosité sans doute attribuable au fait que le Lightning était plus agressif et appliquait plus de pression.

Néanmoins, Ryan Strome, qui effectuait un retour au jeu après avoir raté une rencontre en raison d’une blessure aux côtes, a raté la plus belle occasion de l’engagement. Il s’est élancé dans le vide, alors qu’il se trouvait devant une cage béante. Avec un peu plus de cinq minutes à jouer, ç’aurait pu être un dur coup pour la troupe de Jon Cooper.

Le match s’est terminé avec un peu de rififi. Les joueurs du Lightning n’ayant pas apprécié qu’Adam Fox assène un léger coup de bâton à Nikita Kucherov, la mêlée a éclaté. Une séance de brasse-camarade au cours de laquelle Steven Stamkos et Alexis Lafrenière ont même jeté les gants.

Blessé lors du dernier match, Filip Chytil était également en uniforme du côté des Rangers. Chez le Lightning, Brayden Point n’était toujours pas en mesure de revenir au jeu.

SOMMAIRE (TVA Sports)             

Rangers 1 - Lightning 3 | Brandon Hagel complète la marque dans un filet désert

Rangers 1 - Lightning 2 | Mikhail Sergachev touche la cible en toute fin de match

Un doublé pour Sergachev -

Rangers 1 - Lightning 1 | Mikhail Sergachev tire dans la circulation et crée l'égalité en fin de deuxième

Sergachev crée l'égalité -

Rangers 1 - Lightning 0 | Ryan Lindgren reçoit un petit cadeau du gardien Andrei Vasilevskiy et les Rangers ouvrent la marque à mi-chemin en deuxième

Lindgren ouvre la marque -

AVANT-MATCH             

Jusqu'à présent, chaque équipe a remporté deux confrontations à son domicile. Les Rangers se sont imposés lors des deux premières rencontres à New York. Puis, le Lightning, notamment grâce à une remontée lors du troisième match, ont triomphé lors des deux affrontements au Amalie Arena.

D'ailleurs, la quatrième rencontre entre les deux équipes a semblé sonné le réveil des double-champions en titre de la coupe Stanley. L'attaquant Brayden Point, toujours blessé, ne participera pas au match.

Est-ce que le Lightning pourra garder son momentum à New York? Ou est-ce que les Rangers profiteront de l'appui de leurs partisans pour prendre à nouveau l'avantage dans la série?