Olivier Renard

Crédit : Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

CF Montréal

Nouvelle entente pour Olivier Renard

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a annoncé jeudi avoir conclu une nouvelle entente avec son directeur sportif, Olivier Renard.

Le contrat du Belge venait à échéance à la fin de la saison et s’assurer de son retour était l’une des grandes priorités du nouveau président et chef de la direction du club, Gabriel Gervais.

Fait inusité dans le monde du sport professionnel, il s’agit d’une entente à durée indéterminée. Il devient pour ainsi dire employé permanent du CF Montréal.

D’ailleurs, on a bonifié son rôle, puisqu’il sera désormais vice-président et chef de la direction sportive. Il siègera donc au comité de direction du club et sera toujours sous la direction de Gabriel Gervais.

Mandat élargi

Renard, 43 ans, va continuer de s’occuper du volet sportif en étant responsable du recrutement, de la signature des contrats et de la supervision des joueurs, de même que la gestion du plafond salarial.

Il demeurera également le responsable du personnel d’entraîneurs et du personnel technique, tout en poursuivant la supervision des activités de l’Académie.

Embauché en 2019, Renard est l’une des bonnes prises de Joey Saputo au cours des dernières années.

«L’entente avec Olivier traduit une volonté commune de poursuivre la collaboration amorcée en 2019 et le positionne dorénavant au cœur de la structure corporative que nous mettons place», a réagi le propriétaire dans un communiqué.

Olivier Renard et Gabriel Gervais rencontreront les médias vendredi avant-midi.

Étape de plus

Cette prolongation de contrat marque un jalon de plus dans les bonnes décisions prises par la direction depuis quelques mois.

Il y a eu l’embauche de Gervais comme président et chef de la direction, puis le dévoilement d’un nouveau logo qui fait plus de place à l’histoire du club.

On sent enfin que cette équipe va dans la bonne direction et ce qui se passe sur le terrain cadre avec les bons résultats obtenus par l’équipe jusqu’à maintenant.

Le maintien de Renard à long terme est de plus une très bonne nouvelle pour les jeunes joueurs qui se développent à l’Académie, puisqu’il en fait un axe principal de sa stratégie.

Bonnes décisions

Quand il s’est joint au club en 2019, Olivier Renard avait essentiellement pour mandat de faire plus avec moins et il y est plutôt bien parvenu jusqu’à maintenant.

Déjà, on le mentionnait, il accorde une grande place aux jeunes joueurs issus de l’Académie et l’effectif en compte plus d’une dizaine.

Il a aussi eu la main heureuse dans ses transactions avec les autres formations de la MLS.

Dans sa première grosse transaction, il a obtenu l’attaquant Romell Quioto du Dynamo de Houston en novembre 2019 en retour de Victor Cabrera et de 100 000 $ en allocation générale. Quioto a été le joueur de l’année en 2020 et a récolté 21 buts et 14 aides en 50 matchs avec l’équipe jusqu’à maintenant.

Il a ensuite dépensé 1 million $ en allocation pour obtenir Djordje Mihailovic du Fire de Chicago. Le milieu de terrain a été le deuxième meilleur passeur de la MLS en 2021 avec 16 passes décisives. Cette saison, il fait partie d’un groupe de joueurs qui occupent le quatrième rang chez les marqueurs avec sept buts, en plus de ses quatre passes.

Entre-temps, il a profité du repêchage d’expansion lors de l’arrivée d’Austin pour mettre la main sur Kamal Miller, donnant en échange 275 000 $ en allocation et un choix de première au club texan.

Puis l’hiver dernier, il a refilé 1 million $ en allocation diverse à Nashville pour obtenir le défenseur canadien Alistair Johnston, qui est rapidement devenu l’homme de confiance de Wilfried Nancy dans le couloir droit.