Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

Les Bruins ont-ils menti à Bruce Cassidy?

Publié | Mis à jour

Congédié au début de la semaine, l’ancien entraîneur-chef des Bruins de Boston Bruce Cassidy a réagi à son départ, affirmant entre autres que l’organisation lui avait précédemment précisé qu’il n’allait pas être limogé.

Le principal concerné a discuté avec les médias lors d’un point de presse sur Zoom, jeudi. Il a pris le soin d’indiquer que le club l’avait ainsi avisé, pendant des réunions visant à faire le bilan de la saison 2021-2022 deux semaines auparavant, qu’il devait écouler la dernière année de son contrat. Or, le directeur général Don Sweeney s’est présenté à son domicile lundi pour l’informer de la décision des Bruins de lui montrer la porte de sortie. 

«Bien, il me restait du temps à mon entente et je voulais revenir pour diriger les Bruins, a-t-il déclaré. Ce fut un privilège et un honneur pour moi d’avoir pu le faire. [...] Je crois avoir effectué mon travail. Nous pouvons toujours être meilleurs, toutefois.»

Aussi, l’homme de 57 ans ne veut pas se prononcer quant à la valeur des propos énoncés à son endroit par la haute direction, quelques-uns pouvant ici penser qu’il a reçu le fameux «baiser de la mort». Néanmoins, Cassidy préfère regarder en avant et la suite pour lui, c’est de renouer rapidement avec un banc de la Ligue nationale de hockey (LNH). Les clubs en quête d’un pilote ont sûrement noté de son intérêt pour la chose.

«Je veux revenir et espérons que ce sera un bon plan pour les deux parties concernées, a-t-il dit. J’ai appris que je pouvais être un bon instructeur dans la LNH.»

Une personne formidable 

Par ailleurs, l’ex-entraîneur du club avait quelques bons mots à émettre à l’égard du capitaine Patrice Bergeron qui vient de terminer son contrat et qui devra déterminer la suite pour sa carrière. Même si le scénario d’un nouveau départ ailleurs paraît improbable en ce qui a trait au numéro 37, Cassidy aimerait bien œuvrer de nouveau dans la même équipe que lui.

«Je voudrais bien l’amener avec moi, pour être franc avec vous, car il est une personne, un joueur et un leader formidable, a-t-il complimenté. Je crois que nous avions une relation incroyable. Je le respecte pour tout l’or au monde.»

Cassidy a mené Boston à une participation à la finale de la Coupe Stanley en 2018-2019, après avoir pris la place de Claude Julien en février 2017. Pour ce qui est du dernier calendrier régulier, il a aidé les siens à conserver une fiche de 51-26-5, mais les Bruins se sont contentés du quatrième échelon de la section Atlantique pour ensuite subir l’élimination au premier tour des séries face aux Hurricanes de la Caroline.