Hockey

Une distinction pour Mélodie Daoust

Publié | Mis à jour

La Québécoise Mélodie Daoust est la récipiendaire du prix Isobel-Gathorne-Hardy, remis annuellement par Hockey Canada à une joueuse active dont les valeurs, le leadership et les traits personnels sont représentatifs de toutes les athlètes féminines.

La hockeyeuse de 30 ans succède ainsi à sa coéquipière de l’équipe nationale Marie-Philip Poulin, qui avait reçu cette distinction en 2021.

Dans un communiqué publié mercredi, Hockey Canada souligne le talent, la dévotion et l’engagement communautaire de Daoust.

«C’est en bonne partie grâce à ses efforts si le hockey féminin est en plein essor», a souligné la fédération.

En 2022, la native de Salaberry-de-Valleyfield a notamment participé à la fondation d’un nouveau programme de hockey féminin de haute performance de type «Prep School» au Collège Bourget, à Rigaud. Elle y sera d’ailleurs entraîneuse.

Sur la glace, Daoust a participé à la conquête de la médaille d’or du Canada aux Jeux olympiques de Pékin. Elle s’implique également auprès de la Professional Women’s Hockey Players Association dans la création d’une nouvelle ligue de hockey professionnelle féminine.