Crédit : AFP

NFL

Une énième poursuite contre Deshaun Watson

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième fois en quelques jours et une 24e fois depuis mars 2021, une femme a porté plainte contre le quart-arrière des Browns de Cleveland Deshaun Watson, lundi.

Il est une fois de plus accusé d’inconduites sexuelles, cette fois pour des gestes qu’il aurait commis en 2020. 

Cette poursuite a été déposée par une massothérapeute dans le comté de Harris, au Texas, selon le quotidien «USA Today». La plaignante aurait offert deux massages à son appartement à Watson au mois d’août 2020. Lors de la deuxième séance, l’athlète de 26 ans aurait multiplié les gestes obscènes à son endroit.

«Watson n’a offert aucune excuse ou explication pour son comportement, lit-on dans la poursuite. Il s’est habillé, a transféré 150 $ à la plaignante via l’application Cash App et est parti. La plaignante a été traumatisée et humiliée.»

«Peu après le massage, la plaignante a appelé son amie pour lui raconter ce qui était arrivé. Elles étaient toutes deux horrifiées du comportement de Watson. Elle a changé de profession peu après.»

L’avocat de la plaignante, Tony Buzbee, représente aussi les 23 autres femmes ayant porté plainte contre celui qui vient de parapher une entente qui lui rapportera 230 millions $.

«Les allégations dans cette poursuite sont très similaires à celles faites par les autres victimes, explique Buzbee dans un communiqué. Je vais le dire une fois de plus : notre équipe est incroyablement fière de représenter ces femmes et nous avons hâte au jour où nous pourrons défendre leur cause devant un jury.»