Soccer

Soccer: le Canada jouera-t-il à la Ligue A des Nations?

Publié | Mis à jour

Plongée dans la tourmente, la formation canadienne de soccer masculin est à couteaux tirés avec la fédération nationale et rien n’indique le moment précis de son retour à la compétition.

Les 33 joueurs de l’équipe ont décidé de ne pas disputer le match amical contre le Panama, dimanche dernier à Vancouver, jugeant insuffisante leur rémunération à la suite de la qualification du pays à la prochaine Coupe du monde. Patrice Bernier a commenté le dossier à l'émission JiC, lundi soir. Voyez ses propos dans la vidéo principale.  

Tel que l’ont rapporté quelques sources, dont le réseau TSN, les athlètes concernés ont boycotté des entraînements précédant la rencontre du week-end et maintenant, la présence du Canada à la Ligue A des Nations de la CONCACAF paraît incertaine.

Effectivement, les porte-couleurs de l’unifolié doivent recevoir la sélection du Curuçao, jeudi au BC Place, avant de visiter le Honduras le 13 juin à San Pedro Sula. Sauf que les deux parties impliquées dans le litige semblent loin du compte. Canada Soccer doit obtenir de la FIFA 10 millions $ en vertu de la qualification au Mondial : un porte-parole de la fédération a indiqué à la même source que celle-ci est prête à verser 60 % de la somme, à être remise équitablement entre les équipes masculine et féminine, tandis que les joueurs demandent de 75 à 100 %.

«En tant qu’association, même si nous avions uniquement les formations des hommes et des femmes à gérer, et rien d’autre, nous ne pourrions pas accepter cette proposition. Présentée ainsi, elle est insoutenable», a déclaré en conférence de presse dimanche soir le président Nick Bontis, tout en disant négocier de bonne foi pour conclure une entente juste et équitable pour tous.

Menottée  

Aux dires des joueurs, les pourparlers ont commencé en mars, mais une seule offre – qualifiée d’archaïque – a été reçue depuis, soit jeudi dernier. De plus, un contrat de 10 ans conclu avec une entreprise complique la tâche. Dans un communiqué émis samedi, ils ont décrié le pacte avec Canadian Soccer Business qui menotte l’équipe quant à la possibilité de générer davantage de revenus, rappelant un communiqué de la fédération émis à la signature de l’entente en 2018. Cette compagnie indépendante a le contrôle sur tous les partenariats corporatifs et droits de diffusion pour les équipes masculine et féminine.

«Pourquoi Canada Soccer a laissé tomber son autonomie et renoncé à la plus belle opportunité depuis des années de faire grandir notre programme? Nous voulons travailler avec l’organisation, mais la relation a été érodée au fil des ans. Et maintenant, la fédération manque de respect envers notre équipe et met en péril nos efforts d’élever nos standards pour développer efficacement notre sport au Canada», ont écrit les joueurs il y a quelques jours.

Plus tard lundi, Canada Soccer a publié un communiqué confirmant que la fédération avait rencontré les joueurs de l'équipe masculine dimanche soir et qu'ils allaient continuer «le processus de négociations». Les athlètes se sont entraînés lundi après-midi et plusieurs rencontres ont été planifiées pour atteindre une résolution.

Crédit photo : AFP